Compte-rendu de Conseil d’Ecole – Paul Bert Maternelle

COMPTE RENDU DU CONSEIL D’ECOLE

ECOLE MATERNELLE PAUL BERT

 MARDI 13 MARS 2018

PRÉSENTS :

Enseignants :

Monsieur CARRAZ, directeur de l’école Maternelle Paul Bert
Madame BONNEMAIN, enseignante PS Classe 1
Madame ROCH, enseignante PS classe 2
Madame DROPSIT, enseignante PS classe 3
Madame MARION, enseignante MS classe 5
Madame PARROT, enseignante MS classe 6
Madame LE GLEUT, enseignante MS classe 7
Madame LEMARIE, enseignante MS classe 8
Madame DUVERGEY, enseignante GS classe 9
Madame NADAL, enseignante GS classe 10
Madame GASPAILLARD, enseignante GS classe 11
Madame QUARRE, enseignante GS classe 12
Madame AUMAÎTRE, enseignante GS classe 13
Madame TESSIER, enseignante MS classe 8 et GS classe 13
Madame FERREIRA, enseignante en formation

Représentants des parents d’élèves :
Madame SEMERIL, représentante API
Madame JOLLY, représentante API
Madame MARGEZ, représentante API
Madame POMMELLET, représentante API
Madame SIN, représentante API
Madame GELOEN, représentante API
Madame GASSER, représentante API
Madame MONDON, représentante API
Madame VIAL, représentante API
Monsieur OLLITRAUT-BERNARD, représentant API
Madame MOULIN, représentante FCPE
Monsieur MORVAN, représentant FCPE
Madame GENET, représentante FCPE

Mairie :
Madame COLOMBEL, maire adjoint déléguée à la vie scolaire et périscolaire
Monsieur KLEIN, conseiller municipal délégué à la vie scolaire
Madame HIRTZ, responsable du service Enseignement

Autres participants :
Madame JEGOU, Déléguée Départementale de l’Education Nationale

Invités :
Madame LHEUREUX, Infirmière
Monsieur ORSINI, directeur du périscolaire, maternelle Paul Bert

Excusées :
Madame SAMMUT, Inspectrice de la septième circonscription de l’Education Nationale
Madame LUCAS, enseignante PS classe 4

Secrétaire de séance : Madame AUMAÎTRE

 

ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L’ECOLE

1- Information sur les effectifs

On note une baisse significative des effectifs, 326 élèves aujourd’hui soit 25 élèves par classe avec 119 GS qui rejoindront l’école élémentaire l’année prochaine.

207 élèves pour la rentrée 2018 soit 109 PS et 98MS et cela sans compter les déménagements à venir

Au mois de juin 2017, il a eu 11 départs de futurs MS et 10 départs de futurs GS.

Un questionnaire pour savoir si les élèves fréquenteront l’école l’année prochaine sur le groupe Paul Bert a été collé dans les cahiers de correspondance et distribué aux familles.

Les inscriptions sont ouvertes en Mairie depuis mi-février et commencent à l’école à partir du 3 avril. Cette année, les fiches bleues sont envoyées aux familles au fur et à mesure de l’enregistrement des inscriptions avec un courrier d’accueil de l’école pour finaliser l’inscription et les informer des modalités d’accueil (accueil échelonné en petite section).

Monsieur Carraz suggère à la municipalité que ces inscriptions commencent un peu plus tôt et Madame Colombel confirme qu’ils y réfléchissent aussi.

2- Fermeture de classe envisagée et conséquences

La fermeture de classe semble inévitable. Deux comités techniques l’ont actée. Il y a beaucoup de fermetures prévues sur la commune et le département.

Sur le département : 71 fermetures en maternelle et 34 en élémentaire.

Par contre il y a 92 ouvertures pour les CP dédoublés.

Deux de nos collègues enseignantes ont reçu un courrier les informant de la suppression de leur poste. La Direction perd sa décharge et se retrouvera en ½ décharge.

Monsieur Carraz précise que les services de la Direction Académique ont minoré les effectifs transmis, un lissage vers le bas a été effectué. Monsieur Carraz précise également qu’il ne sait pas encore s’il va rester à ce poste dans ces conditions.

3- Avancées du PEDT

5 groupes de travail se sont mis au travail sur ce sujet. Madame Colombel explique que l’évaluation du PEDT dès le mois de décembre, 100 personnes ont participé (DDE, agents de collectivités, associations). Nous sommes toujours au stade du diagnostic.

La consultation des partenaires par questionnaire est en cours (enquête familles) ensuite seront consultés les enseignants et les employés municipaux. Tous les résultats seront dépouillés pour définir les nouveaux objectifs (COPIL au mois de Mai et validation du Conseil Municipal au mois de décembre).

4- Diagnostic sur la réhabilitation du groupe Paul Bert

Cette étude devrait être livrée au début du mois d’avril. Une réunion de présentation avec plusieurs scénarii sera organisée le 27 avril 2017 pour présenter les idées directrices (parties à détruire, à reconstruire et celles à réhabiliter, plus les réseaux à refaire

Une première étude devait être livrée en avril dernier afin de présenter les idées directrices. Madame Colombel explique que 3 scénarii ont été présentés etqu’ il a été demandé un scénario 3bis. Pour l’instant, il s’agirait de détruire les bâtiments de l’école maternelle pour la reconstruire entièrement et conserver les parties élémentaires.

Les difficultés résident dans le coût évalué à 30 millions d’euros et au phasage (architecture très complexe). La durée des travaux est estimée à 4 ou 5 ans voire 6 ans. La ville a besoin d’opérations immobilières et n’est pas en mesure pour le moment de préciser la durée et le déroulement exact des travaux. Des questions se posent sur les attributions, les effectifs et le nombre de nouveaux logements.

Il y a encore des réflexions à mener et différents cabinets sont consultés. La question des effectifs à venir est importante (30 ou 35 classes) et les phases de programmation ont plusieurs variantes.

Il y a eu des investigations pour une étude structure (solidité, résistance au feu, etc…).

La question se pose aussi sur la structure du futur groupe scolaire avec une école maternelle et une école élémentaire ou deux écoles primaires.

Les parents demandent si des travaux seront néanmoins effectués d’ici le début de la restructuration qui semble encore assez lointain. Ils soulignent la vétusté de certains lieux. La municipalité précise que des travaux courants d’entretien seront bien effectués mais ne prévoit pas de gros investissements.

La DDEN souligne le problème du mauvais état de la cour de récréation qui peut s’avérer dangereux. La municipalité prévoit de refaire la peinture mais le moment de l’intervention est difficile à prévoir car même en été l’école est occupée par le Centre de Loisirs.

Monsieur Carraz souligne le problème des travaux d’entretien urgents à faire sur les toitures et les évacuations d’eau. Un mur commence à s’imbiber d’eau et à se détériorer. Ces problèmes ont été signalés aux services techniques.

5- Absence et remplacement des personnels

Au niveau des personnels de l’Education Nationale, les mois de janvier et février furent compliqués avec pas ou peu de remplaçants. Sans remplaçant, les élèves sont équitablement répartis sur les autres classes. Une exception est faite pour les classes de petite section gérées par Monsieur Carraz ou par des personnels sous la responsabilité du directeur.

En ce qui concerne les personnels municipaux, il y a eu un accident du travail et donc une absence longue pour les classes 11 et 13. Monsieur Carraz souligne la difficulté des jours de congés à prendre par les ATSEM au mois de décembre. Madame Nadal ajoute que ces absences se font sur le temps avec les enfants et que cela est dommage. Il est aussi évoqué le fait que les ATSEM peuvent récupérer les jours de congés perdus pour cause de maladie. C’est la convention collective de la fonction publique territoriale qui s’applique La municipalité rappelle que Bois Colombes octroie un temps important d’ASTEM aux classes et qu’un nouveau décret sorti pour clarifier et valoriser les tâches des ATSEM aux cotés des enseignants.

 

TEMPS PERISCOLAIRES

Projets et activités réalisées

Monsieur Jérémy Orsini distribue au conseil d’école le fonctionnement des activités périscolaires ainsi que les objectifs pédagogiques 2017-2018. Le thème choisi cette année est le Futur. Les activités proposées le soir et le mercredi tournent autour de ce thème sauf au mois de décembre où le centre a participé à un projet Noël en Alsace.

Les parents d’élèves demandent les horaires précis des activités du soir : les enfants goutent entre 15h45 / 16h15 pour les PS et 16h30 / 17h pour les plus grands. Monsieur Orsini rappelle la présence du planning des activités à l’entrée de l’école. Il indique aussi que sa boîte mail est disponible et utile pour communiquer rapidement notamment pour les autorisations de sorties. Monsieur Carraz propose de la communiquer via les carnets de correspondance. Le problème des enfants malades est évoqué et l’infirmière Madame Lheureux rappelle qu’elle seule est habilitée à donner des médicaments en dehors des PAI.

 

VIE DE L’ECOLE

1- Projet départemental sur les troubles spécifiques des apprentissages (TSA)

Il représente une priorité départementale et a lieu durant la 6ème année de l’enfant.

Madame Lheureux explique que les GS ont été pesés et mesurés en Octobre (IMC calculé). En décembre et janvier leur vue et leur audition ont été testées. Des avis ont été donnés aux parents (20 avis Ophtalmo, 26 avis ORL). A ce jour, sur les 46 avis donnés, il y a seulement 18 réponses (11 ORL et 7 Ophtalmo).

Du 5 au 13 février, tous les GS ont été testés par les enseignantes en phonique (phonologie) et par l’infirmière en visuel. Ces repérages permettent de déceler si des enfants ont des difficultés susceptibles d’entraîner des troubles de l’apprentissage et du langage. Tous ces tests ont été dépouillés et échelonnés. Une réunion a eu lieu avec l’infirmière et les enseignantes pour définir quels enfants devaient bénéficier d’une remédiation en visuel ou en phonique.

Sur 119 enfants testés  12 étaient en petite difficulté phonique et 17 en visuel, 5 en plus grande difficulté phonique et 3 en visuel.

30 enfants bénéficieront de soutien avec 14 en phonique et 16 en visuel (2 pour les deux)

Cette remédiation sera faite par les enseignantes sur le temps des APC ou de classe jusqu’en juin où ils seront testés à nouveau par l’infirmière. Un courrier sera adressé aux parents concernés.

Monsieur Carraz déplore le fait que nous n’ayons toujours pas de médecin scolaire pour le suivi des enfants en grande difficulté. Les élèves de petite section n’ont pas été vus par le médecin de PMI mais seront dépistés par des puéricultrices à partir du 20 mars.

2- Education et santé

Les élèves de maternelle pratiquent 25 mn d’activités physiques et sportives par jour.

Le grand parcours de motricité est installé les jeudis et vendredis. Les activités physiques sont pratiquées dans tous les domaines des actions motrices (jeux coopératifs, d’opposition, actions de lancer, tirer, pousser, équilibres…) Monsieur Carraz remercie la municipalité pour son aide pour l’achat de matériel de grande motricité). En outre, les GS participent à des activités sportives à l’extérieur (la moitié de l’année en activités terrestres et l’autre en activités aquatiques). Cela pose le problème des accompagnements.

Madame Lheureux évoque ensuite les actions de prévention santé organisées :

–   En petite section, deux séances sont organisées sur l’hygiène et le lavage des mains.

–   Les moyennes sections composent un petit déjeuner à la cantine avec l’aide d’une diététicienne qui leur explique les différentes familles d’aliments. Ce travail est prolongé en classe.

–   Pour les grandes sections, il y aura une action de prévention sur l’hygiène bucco-dentaire avec l’intervention d’un dentiste au début du mois de juin.

3- Projets culturels, exposition Traverses 92

Deux projets culturels en cours :

Deux classes de PS participent à un projet Monotype afin de faire découvrir aux enfants cette technique en relation avec le jardinage et tout ce qui peut laisser des traces. Laurent Besson, l’intervenant, apportera son savoir faire. La coopérative a acheté du matériel.

La classe de GS de Madame Gaspaillard participe au projet « La ville où j’habite ». Pour l’instant la collaboration avec l’intervenante est compliquée et demande à être recadrée. Le but est d’observer l’environnement de l’école et de réaliser une maquette du quartier.

Participation à l’exposition Traverses 92 : nous attendons le document de travail sur ce projet qui a lieu tous les deux ans. Le sujet cette année est « Métamorphoses »

4- Manifestations (rallye photos, carnaval)

Le rallye photo aura lieu le 30 mars. Il s’agit d’une chasse aux trésors. Les élèves sont répartis en 39 groupes le matin (pour les PS) et l’après midi. Les enfants, accompagnés en priorité par les parents, les enseignants et les ATSEM sont munis d’un carnet de photos de lieux à retrouver où ont lieu des épreuves. A la 8ème photo, ils doivent découvrir un trésor. Nous allons faire en sorte que cela se passe de la façon la plus fluide possible.

Le carnaval aura lieu le samedi 30 juin matin. Nous serons accompagnés par le groupe de percussion des Batucados. La police municipale et les associations de parents d’élèves seront attentives au respect du plan Vigipirate. Petite collation après le défilé dans la cour d’élémentaire.

 

Monsieur Carraz précise que le prochain Conseil de classe aura lieu le jeudi 28 juin à 18h.

 

About FCPE Bois-Colombes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.