Compte rendu de la Commission Périscolaire du jeudi 16 décembre 2010

Etaient présents :

M. WAUQUIER – Directeur général du pôle éducation (enfance, jeunesse et culture)
Mme OLIVIER – coordinatrice des Centres de loisirs et des accueils périscolaires
Mme PATROIS – Maire adjointe à la vie scolaire
Mme LEMÊTRE – Maire adjointe, chargée de la jeunesse et des sports
M. ABNER – Directeur du centre de loisirs de l’Abbé Glatz et responsable du périscolaire de Jules Ferry et Saint Exupéry. Les ALSH (=Accueil de Loisirs Sans Hébergement).
M. DESSEROIR – Chef du service restauration et entretien
Mmes ABADIN et VAN CAMPO – représentantes API
Mme GIROUDON – représentante AI-BCN
Mme DECERISY – représentante FCPE Sud

Ordre du jour :

1. Présentation du P.E.L du pôle éducatif de Bois-Colombes
2. Présentation des projets pédagogiques des centres de loisirs de Bois-Colombes.
3. Questions des parents d’élèves

1 – Présentation du P.E.L (= Projet Educative Local)

• Respect de la sécurité affective et physique de l’enfant
• Vivre des moments de plaisir pour les enfants

Objectifs généraux de ce P.E.L:

Soutenir l’accès à l’autonomie :

Développer la participation des jeunes :
• Encourager la prise d’initiatives et la création de projets chez les jeunes (BIJ)
• Accompagner les initiatives d’enfants et les mettre en situation avec des intervenants extérieurs.
• Tenir compte des envies des enfants.
• Encourager les prises de paroles en public des enfants comme les débats sur les jeux dangereux (priorité de Mme PATROIS).
• Développer les partenariats pour les jeunes avec le CCAS (= Caisse Centrale d’Activités Sociales) (projet de jeunes).

La FCPE pose la question de savoir comment s’y prendre pour recueillir la parole des enfants de maternelle ? La réponse de la mairie à ce sujet est évasive.
Mme PATROIS a parlé de faire découvrir en partenariat avec le personnel du service des sports, un autre sport que le football – « largement critiqué par les parents d’élèves » a-t-elle dit.

Développer les rencontres entre les familles et les responsables des structures :

• Les parents dont les enfants fréquentent les structures de loisirs et du périscolaire auront les numéros de téléphone des directeurs de ces mêmes structures (demande de l’API) car des parents ont eu des difficultés à les joindre.

• Permettre un réel contact entre les familles et les directeurs d’école et du périscolaire (les directeurs du périscolaire seront désormais invités aux réunions de prérentrée des écoles. C’est une priorité de M. WAUQUIER qui souhaite parler de la non relation entre les directeurs d’école et les directeurs du périscolaire à l’inspectrice de l’académie des hauts de seine.
• Organiser des rendez-vous sous forme de petits déjeuners durant les vacances scolaires ou le mercredi, ce qui favoriserait l’échange entre les familles et l’équipe pédagogique des ALSH.

Développer l’apprentissage de la vie en société:

• Développement et initiation à la citoyenneté et à la solidarité.
• Apprendre les règles de vie en société. La FCPE se demande comment et pourquoi rien n’a été expliqué ou décliné dans les objectifs opérationnels.
• Travail sur la pluralité.
• Prévention autour de la violence et aux conduites à risque. Un travail va être mis en place entre le pôle éducatif, l’éducation nationale et la police.

2 – Présentation des projets pédagogiques des différentes structures de la ville:

La Cigogne (maternelle) : les 12 mois de l’année
Paul Bert (maternelle) : Le partage et les échanges intergénérationnels (jeux de société avec la maison de retraite).
Françoise Dolto : Projet bricolage, jardinage, théâtre, égalité, respect, prise de parole des enfants.
• Pierre Joigneaux (maternelle): les saisons, sensibilisation à l’environnement.
Gramme : Projet autour de l’hygiène, intergénérationnel, artistique et autour de l’environnement.
Abbé Glatz : Le respect, l’autonomie, un projet vidéo en collaboration avec les enfants de Dolto.

Dans l’ensemble les ALSH vont aller de plus en plus à la rencontre du public des autres ALSH de Bois-Colombes afin de favoriser les rencontres et échanges entre enfants (maternelle et primaire) et les projets communs.Mme OLIVIER doit remettre à la FCPE) le projet pédagogique de l’école maternelle Paul Bert

Les attitudes éducatives (demande des associations des parents d’élèves) :

Quels outils pédagogiques la mairie offre aux animateurs ?

• Certains directeurs de structures organisent des temps de réunion thématique. A savoir : les jeux dangereux, ou la punition. Ensuite les animateurs échangent autour du sujet et les directeurs rectifient certaines attitudes. Ces temps de formations sont payés mais le pôle éducation rencontre de réels soucis d’absentéisme. Les animateurs vacataires (occasionnels) sont conviés aux réunions mais ne viennent que très rarement.
• Les Associations de Parents d’Elèves suggèrent d’inscrire cette présence aux réunions obligatoire dans leur contrat. Embauchés s’ils assistent à au moins 1 à 2 réunions dans l’année scolaire. C’est en réflexion chez Mme OLIVIER qui semblait sceptique et fataliste sur ce sujet.
• Il faut savoir que les animateurs ont un droit à la formation.
• Pour l’équipe municipale, il y a eu une nette amélioration cependant. Les attitudes des équipes d’animateurs sur l’ensemble des structures de la ville (entre autre le langage) ont progressé.

Les temps périscolaires du midi et du soir (abordé par l’API et la FCPE)

Constat :

– Pas de relations, d’accords, ni de  projet commun sur le temps du midi entre les acteurs éducatifs de l’école et ceux du périscolaire alors qu’ils travaillent avec les mêmes enfants (difficulté en temps de pluie à obtenir le prêt d’une classe).
– Manque de locaux

Proposition des deux parties :

– Idée d’aller le soir à la médiathèque pour désengorger les locaux de l’école maternelle Paul Bert.- Travail en commun sur les temps du midi et du soir entre les deux directeurs (écoles et périscolaires) d’autant plus que les locaux appartiennent à la mairie.
– Le directeur du périscolaire pourrait assister à la réunion de prérentrée scolaire.

3 – Questions des Parents d’élèves :

Le turn-over des équipes :

– La FCPE a rebondi sur les priorités du pôle éducation à savoir : la sécurité affective et physique de l’enfant. En effet une équipe stable (au moins 3 ans) sur un même lieu garantit la mise en place cohérente du projet pédagogique du centre et surtout la même équipe pédagogique est source de sécurité affective pour tous les enfants (ils ont les mêmes repères affectifs soient les animateurs)
– Promesse de la part de Mme PATROIS de faire un effort pour stabiliser les équipes malgré des départs fréquents des animateurs et/ou directrices.

Fonction et rôle du directeur du périscolaire :

Les associations des parents d’élèves ont demandé des explications sur les différentes fonctions et attributions d’un directeur de centre de loisirs :
– Le directeur est responsable par exemple du temps du midi et du temps du soir de l’accueil principal.
– Quant à son adjoint il est responsable d’un temps du midi mais sur un autre accueil.
– Les mercredis et les vacances ils travaillent ensemble sur le même accueil.
Vu le peu de clarté des explications nous avons demandé une sorte « d’organigramme » des directeurs sur les temps périscolaires.

Infos diverses :

– Le maire va organiser un bilan mi janvier sur la nouvelle tarification.
– Ils ont constaté une augmentation des inscriptions au périscolaire (mercredi et soir, midi, vacances).
– Nouvelle structure pour 2013 pour Abbé Glatz (pour les primaires et préados)
– Rien de prévu pour les maternels Paul Bert et les primaires dans l’immédiat.

Fin de séance.

About FCPE Bois-Colombes SUD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *