DROITS DE RÉPONSE DES ÉDUCATEURS SPORTIFS

Comme pour leur premier courrier, la FCPE offre aux Educateurs sportifs la vitrine médiathique de son blog, pour leur permettre d’exprimer, en toute équité, leur droit de réponse au courrier du Maire adressé le 19 novembre 2014 à l’ensemble des parents d’enfants scolarisés.

D’autre part, certaines des revendications vont vers une meilleurs prise en charge de nos enfants. Cela justifie en soit, notre implication en tant qu’Association de Parents d’Elèves.

Le communiqué des éducateurs :

« Mesdames, Messieurs,

Faisant suite au courrier de Monsieur le Maire de Bois-Colombes, Monsieur Yves Révillon en date du 19 novembre 2014, nous, collectif des Educateurs Sportifs des Activités Physiques et Sportives, souhaitons exercer notre droit de réponse.

En effet, nous estimons que les propos tenus à notre encontre par la Municipalité sont emprunt de partialité et ne reflètent pas correctement la situation dans laquelle nous sommes. Ce courrier, par ailleurs ne revient pas sur la réorganisation du sport dans les écoles, pour les jeunes Bois-Colombiens en général et les enjeux concrets qui en découlent. Nous nous battons contre :

  • L’abandon du projet sportif cohérent de la Grande section maternelle au CM2 par une équipe d’ETAPS motivés. Projet dans lequel l’égalité des chances est centrale. Le sport dans les écoles permettant à chaque enfant de la ville de bénéficier d’un enseignement de qualité et gratuit dispensé par des Educateurs Sportifs formés pour ce domaine précis. En effet cette année les classes ont constaté    la réduction de l’heure d’APS (passage d’1heure à 45 minutes), la perte de 8 semaines d’intervention pour les activités terrestres, le passage pour les élèves d’un intervenant à un autre impliquant la discontinuité référentielle. Nous avons proposé une solution à ce problème qui tenait compte des nouveaux rythmes scolaires. Cette solution n’a pas été retenue.Le sport à l’école,  l’une des valeurs plaçant Bois-Colombes comme ville pionnière, va se retrouver au second plan. Nous savons que le sport aide au dépassement de soi, à apprécier le goût de l’effort, à respecter l’autre, à respecter les règles, et à acquérir un esprit d’équipe. Il contribue aussi à développer l’esprit d’initiative et de responsabilité, tout comme le sens de l’engagement. Enfin le sport peut être un facteur particulièrement efficace d’équilibre, de santé et un formidable vecteur de réussite scolaire pour de nombreux élèves.
  •  La disparition de l’Ecole Municipal des Sports (anciennement E.P.I.S.) fréquentée par plus de 180 enfants le mercredi après midi, qui ne traduit pas la volonté de la mise en place d’une politique de développement éducative et sportive. Notre implication dans notre cœur de métier, qui nous le rappelons correspond à l’encadrement et au développement du sport sur notre commune, ne peut s’accomplir avec de telles modifications.Qu’en est-il de Pass’Sport Vacances prisé par de nombreux enfants de Bois-Colombes ? Comment peut-on confondre sciemment Educateurs Sportifs et Animateurs ? Comment peut-on opposer ces deux domaines complémentaires mais différents dans leurs applications ?

Le sport dans les écoles les années précédentes :

Tableau 1
Le sport dans les écoles année 2014-2015 :

Tableau 2

Notre mouvement de protestation  se veut positif et constructif ; ce n’est nullement un sabotage d’un travail que nous aimons. Notre implication dans tous les secteurs de la politique de Bois Colombes est visible au quotidien. Souvent nous vous avons accompagné dans les activités sportives, vous, les parents. Aujourd’hui, nous nous occupons de vos enfants ; et nous souhaitons qu’ils bénéficient de ces mêmes interventions aussi bien qualitatives que quantitatives. Remettons l’élève au centre de système éducatif.

Notre grève est actuellement suspendue. Des réunions qui se veulent constructives sont en ce moment en train de voir le jour. Nous attendons des avancés sur les différents sujets abordés.

Nous profitons également de ce droit de réponse pour remercier, les nombreux parents et enseignants solidaires de notre démarche, qui nous aident par leurs encouragements et leurs sympathies. Nous resterons mobilisés sur ces sujets qui sont essentiels pour nous.

Nous vous prions d’agréer, Mesdames et Messieurs, l’expression de notre considération distinguée.

Le collectif des ETAPS de Bois-Colombes.»

About FCPE Bois-Colombes SUD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.