La Cigogne : L’essentielle du 3ème conseil

Vous trouverez ci-dessous, l’essentiel des propos et échanges qui se sont tenus lors du 3ème et dernier Conseil d’Ecole de l’année solaire, qui s’est déroulé le Vendredi 22 Juin 2012 à l’école La Cigogne 

Étaient présents

– M. HAYEK : Directeur de La Cigogne et Enseignant de CM1-CM2

– Mme PATROIS : Maire adjoint en charge de la vie scolaire

– Les enseignants : Mme RANGER (PS), Mme RICHARD (MS), Mme DELPIANO (GS), Mme MINI (PS-MS), Mme CAZAUDEBAT (CP), Mme PEYRET-FORCADE (CE1), Mme GAIGNARD-LEGRAND (CE2-CM2), Mme WINGEL (CP-CM1), Mme HAMICHE (CE1-CE2).

– Les représentants de la FCPE : Mme MARLE, Mme MERLEN, Mme DAHAN, Mme MARIOT, Mme KAMINSKA, Mme MANDINE, M. ATLAS, Mme HATTAB, Mme BOYER, M. DE OLIVEIRA.

1) Rythmes scolaires

La Mairie attend les décisions officielles du gouvernement (en principe courant Juillet) concernant le nombre de jours de classe par semaine et le 5ème jour choisi (samedi ou mercredi) ainsi que les périodes de vacances par an afin de mettre en place, en principe à partir de septembre 2012, une concertation avec les enseignants, les directeurs d’école ou de centre de loisirs, les associations culturelles ou sportives, les APE et tous les parents d’élèves.

Actuellement, la Mairie est en train de recenser toutes les associations et entreprises qui travaillent avec les enfants.

2) Insonorisation de la salle polyvalente

Un premier audit a été fait par un sous-traitant du prestataire qui a travaillé sur la salle Jean-Renoir. Cet audit a fait apparaître un coût de travaux d’insonorisation d’environ 80.000 euros. Ce devis apparaissant très élevé et le sous-traitant ne semblant pas très sérieux, la mairie a missionné un deuxième audit avant la fin de l’année afin de prévoir les travaux en 2013.

 3)  Sécurité : traversée assistée dans la rue Hispano Suiza

La FCPE interpelle Mme PATROIS sur la dangerosité de la traversée de la rue Hispano-Suiza pour les enfants le matin, les véhicules ne respectant pas la limitation de vitesse de 30 km/h. La FCPE préconise d’arrêter de payer la moitié du salaire de la personne employée par la Ville de La Garenne qui fait traverser les personnes rue du Moulin Bailly au niveau des deux écoles (car quasiment aucun des enfants de La Cigogne ne traverse à cet endroit et d’utiliser cette somme à rémunérer une personne qui aiderait les enfants à traverser la rue Hispano Suiza.

Mme PATROIS suggère que la FCPE fasse un courrier au nouveau responsable de la police, M. MARTINS, afin de l’informer de sa demande. La FCPE souligne que l’un de ses membres, à titre personnel, a déjà informé la Mairie de ce problème mais que la réponse a été insatisfaisante.

Par ailleurs, Mme PATROIS propose de mettre un policier qui vienne surveiller cette rue entre 8h et 8h45 afin de constater le problème.

4) Raisons du non remplacement des échecs sur la Cigogne

Depuis, deux ans la Cigogne n’a plus d’activité extra-scolaire dispensée en son sein alors qu’il y a eu les échecs pendant plusieurs années. En effet, le Club d’Echecs a souhaité arrêter l’activité  suite à des problèmes d’organisation pour eux mais aussi suite aux problèmes de sonorité de la salle polyvalente dans laquelle étaient dispensés les cours.

Depuis, aucune activité n’est proposée dans notre école. Mme PATROIS précise qu’un appel d’offres a été fait auprès des associations mais que personne n’y a répondu.

La FCPE demande donc à la Mairie d’insister auprès des associations susceptibles de dispenser des activités telles que la danse, le dessin, le théâtre, la musique, etc. afin les enfants du quartier bénéficient aussi d’activités.

Mme PATROIS précise avoir demandé au Conservatoire s’il était possible de dispenser un cours d’initiation à la musique au sein de l’école et la Mairie s’interroge également sur la possibilité de dispenser des activités peu bruyantes dans la salle de Vigny.

La FCPE souligne que le quartier, excentré et éloigné des principales structures culturelles et sportives, est totalement dépourvu d’activités extra-scolaires que ce soit au sein de l’école ou au sein d’autres structures et notamment de la salle polyvalente de la Mairie annexe, alors que les habitants de ce quartier récent sont ceux qui payent les impôts locaux les plus élevés. Elle insiste donc sur la réelle nécessité d’offrir des activités aux enfants à proximité afin d’éviter que les activités se fassent dans des villes avoisinantes à des tarifs non-résidents et donc plus élevés.

Mme LEGRAND s’interroge sur la possibilité d’utiliser la salle de restauration pour les activités extra-scolaires.

5)  Projet jardinage

C’est un projet mené depuis plusieurs années par les maîtresses de maternelle qui ont souhaité pouvoir utiliser une parcelle du parc pour jardiner avec les enfants et avaient eu l’accord de la Mairie.

Cependant, après avoir bénéficié des visites des serres de Bois-Colombes en attendant que les aménagements soient effectués, l’équipe enseignante a constaté que la Mairie avait fait installer, pour ce projet jardinage, l’installation de six bacs dans l’allée de la Soufflerie située le long de l’école.

Mme DELPIANO souligne que le dernier accord avec la Mairie prévoyait l’installation de carrés de jardinage dans le parc et regrette que cette opération ait été réalisée sans la moindre concertation avec l’équipe enseignante, ce qui aurait permis à la Mairie d’éviter de commander des bacs beaucoup trop hauts pour des enfants de maternelle et des outils trop grands et donc impossible à utiliser par les enfants.

Néanmoins, ces bacs seront utilisés l’année prochaine mais l’équipe enseignante souhaite que la mairie fournisse un matériel adapté aux enfants.

6) Evaluations CE1 et CM2 et livrets de compétences

Désormais, les évaluations ne sont plus remontées au niveau de l’inspection académique et au niveau national (ce qui ne permet plus d’obtenir un niveau national des élèves) et doivent être faites en fin d’année.

Sur l’école, les résultats sont donc les suivants :

  • CE1 : français : 36/60 et mathématiques : 20/40
  • CM2 : français : 41/60 et mathématiques : 27/40

Les résultats des évaluations, le livret scolaire ainsi qu’un livret de compétence seront remis en mains propres aux parents la semaine du 25 Juin.

Le livret de compétences, qui est une nouveauté, suivra l’enfant pendant toute sa scolarité et il permettra aux parents de constater le niveau d’acquisition par son enfant des différentes compétences travaillées tout au long de l’année scolaire. Il est complété en fonction des résultats de l’enfant sur toute l’année et pas seulement en fonction des résultats des évaluations.

De plus, même si toutes les compétences ne sont pas acquises, un enfant peut néanmoins passer dans la classe supérieure et les compétences non acquises feront alors l’objet d’un soutien complémentaire l’année suivante.

7)  Opération tasses

Cette année, les maîtresses de maternelle ont lancé une opération « tasses » sans la collaboration de la FCPE contrairement à l’année passée.

Cette opération a dégagé 1.163 € de recettes au total, soit 190 € de bénéfice pour la coopérative des classes de maternelle.

8) Impact et retours sur la campagne de harcèlement menée par les enseignants

Cette campagne a été faite sur les classes de CP-CM1, CM1-CM2, CE2-CM2. Un questionnaire réalisé par l’équipe enseignante a été transmis aux enfants qui devaient le remplir anonymement. Après analyse des résultats, les enseignants, qui ont trouvé que les résultats étaient très intéressants, ont décidé d’approfondir le point mais aussi de rencontrer les parents dont les enfants avaient des réponses surprenantes (harcelés et harceleurs).

Il ressort que le harcèlement est une question de groupe et que souvent un enfant cautionne par peur des représailles ou de l’exclusion du groupe. Les solutions qui ont été proposées lors de la conférence organisée par la Mairie sur ce sujet sont le dialogue en groupe, des jeux de rôle afin que le harceleur connaisse la position du harcelé mais aussi d’utiliser un pair comme médiateur.

Un travail a de plus été fait par les enseignants pour apprendre aux enfants la distinction entre de simples chamailleries et du véritable harcèlement. Plusieurs séances d’échanges et de dialogue ont été menées sur ce sujet. Un livret sur les différents types de harcèlement a aussi été remis aux enfants.

L’équipe enseignante a constaté une amélioration mais a tout de même décidé de maintenir ce travail l’année prochaine et les années à venir et de rester vigilant.

9)  Ouverture 11ème classe

Cette ouverture est confirmée et concernerait une classe d’élémentaire. Cette classe sera installée dans la salle informatique et bibliothèque. La bibliothèque sera transférée dans la salle polyvalente en espérant son insonorisation rapidement. Les ordinateurs de la salle informatique seront répartis dans les classes, la salle des maîtres et la bibliothèque. Une salle informatique nomade va être mise en place, c’est-à-dire une grande table roulante sur laquelle seront installés des portables. Ils ne bénéficieront pas du Wifi car le Maire n’y est pas favorable mais des bornes relais seront mises en place pour bénéficier d’internet.

L’académie examine la possibilité d’allouer un autre TNI (tableau numérique) à La Cigogne. Ce qui en ferait deux dans notre école.

Suite à cette ouverture de classe, La Cigogne comptera 4 classes de maternelles et 7 classes d’élémentaires.

10)  Ressenti sur la classe CP/CM1

Mme WINGEL a confirmé que les programmes de CP et de CM1 ont été bouclés.

Pour elle, ce double niveau a représenté la même charge de travail qu’un autre double niveau proche car il y a toujours deux programmes à aborder.

L’écart de niveau demande surtout beaucoup plus d’organisation au niveau du sport, de la natation, des sorties, du centre de loisirs pour le temps du déjeuner et les interventions externes (alimentation pour les CM1 et sur les dents pour les CP).

Une implication de toute l’école est nécessaire afin d’aider cette classe au niveau de la logistique.

La FCPE souligne que, malgré les craintes de début d’année des parents face à deux niveaux aussi éloignés, les parents sont satisfaits de l’année de leur enfant.

11) Rentrée 2012-2013 : enseignants, effectifs, structure prévisionnelle

Effectifs

  • Maternelle : 38 PS + 40 MS + 34 GS avec un total de 112 enfants
  • Elémentaire : 41 CP + 40 CE1 + 31 CE2 + 25 CM1 + 29 CM2 avec un total de 166 enfants

Composition prévisionnelle des classes

Maternelle :

  •  1 PS à 28 enfants
  • 1 PS-GS avec 10 petits et 18 moyens
  • 1 MS à 28 enfant
  • 1 MS-GS avec 12 moyens et 16 grands

Elémentaire :

  • 1 CP à 20 enfants
  • 1 CP à 21 enfants
  • 1 CE1 à 25 enfants
  • 1 CE1-CE2 avec 15 CE1 et 6 CE2
  • 1 CE2 à 25 enfants
  • 1 CM1 à 25 enfants
  • 1 CM2 à 29 enfants

Equipe

Mme HAMICHE quitte l’école et sera remplacée par un PES (professeur stagiaire) qui ne devrait pas avoir de CP ou de double niveau.

La demi-décharge de M. HAYEK, Mme LONGO, sera aussi remplacée l’année prochaine.

Un nouvel enseignant est aussi attendu pour la nouvelle classe.

Le professeur d’allemand ne continue pas. Par conséquent, il y a un fort risque qu’il n’y ait plus d’allemand dans les écoles de Bois-Colombes l’année prochaine (cela concerne 3 enfants sur la Cigogne).

Mme AUSSIBEL (inspectrice) quitte cette circonscription.

12) Stage de remise à niveau

Ces stages se dérouleront à la Cigogne du 9 au 13 Juillet et du 25 au 31 Août le matin de 8h30 à 11h30 y compris le mercredi. Pour les parents qui le souhaitent, les enfants pourront intégrer le centre de loisirs pour le déjeuner et l’après-midi.

Seuls les enfants pour lesquels les enseignants ont proposé ce stage seront accueillis si les parents ont donné leur accord (et peu de réponses positives ont été obtenues à ce jour). Aucun enfant ne sera accueilli à la demande uniquement des parents. Pour le bon déroulement du stage, les enfants ayant des problèmes de comportement ne sont pas acceptés. Ce stage est organisé par groupe de 5 ou 6 enfants en fonction des compétences à travailler et par forcément par niveau de classe.

Les enseignants chargés de ce stage sont tous des volontaires.

13)  Divers

  • Fête de l’école le vendredi 29 Juin de 18h45 à 21h00

Cette année, l’équipe enseignante a innové et a donc créé de nouveaux stands. L’équipe d’animation a également mis en place un point photo pour que les parents puissent prendre leurs enfants en photo.

Les enseignants comptent également sur les parents pour les aider à tenir les différents stands et leur demandent de s’inscrire sur les panneaux installés à cet effet dans le hall de l’école.

  • PPMS

Cet exercice de confinement a eu lieu le 15 Juin dernier de 15h à 16h. Notre école étant récente et aux normes, la plupart des enfants sont restés dans leur classe.

  • Télévision pendant les récréations

A la suite de remarques de quelques parents, la FCPE a interrogé l’équipe enseignante sur la fréquence et l’opportunité d’installer les enfants devant la télévision pendant la récréation.

L’équipe enseignante précise que cela n’a concerné que certaines récréations pendant les jours de pluie mais qu’il a beaucoup plus ces derniers mois. Elle précise que, lorsqu’ils ne peuvent pas sortir à l’extérieur, les enfants ne peuvent pas rester dans leur classe pendant la récréation car d’une part, ils s’exciteraient beaucoup et cela rendraient difficiles les apprentissages après la récré et d’autre part, ils ont besoin d’une coupure même s’il ne s’agit que d’aller dans une autre salle.

La salle de motricité étant trop petite pour contenir tous les enfants en action (soit une centaine), le fait de les installer devant la télévision permet de les réunir tous dans le calme et de canaliser leur énergie en les concentrant sur un dessin animé.

La FCPE souligne que certains dessins animés sont apparus comme inadaptés aux enfants les plus jeunes et aient provoqué des cauchemars. L’équipe enseignante précise que les dessins animés diffusés sont soit des Walt Disney, soit des histoires du Père Castor ou encore des Léo et Popi. Il semblerait donc que le dessin animé en question ait été diffusé pendant le temps péri-scolaire. Les enseignants transmettront la remarque aux animateurs.

La FCPE émet le souhait que le directeur du centre de loisirs soit présent lors du prochain conseil d’école.

  • Facturation cantine lors d’une sortie dont les parents ont fourni le pique-nique

La SOGERES (prestataire de la cantine) est disposée à fournir un pique-nique si elle est prévenue dans les délais (cf. règlement intérieur). Cette solution n’est pas pratique et est difficile à gérer pour les enseignants en sortie car tous les repas doivent être regroupés dans des bacs réfrigérés et maintenus à une température constante durant leur transport. De plus, les enfants préfèrent apporter leur propre pique-nique.

Pour ces raisons, le pique-nique des enfants ayant effectué la sortie du 31 mai dernier à Aventurland n’a pas été commandé et le prix du repas ne sera donc pas remboursé aux parents.

” Synthèse non officielle du Conseil d’Ecole réalisée par la FCPE 

About FCPE Bois-Colombes SUD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.