Lancement du PEDT

Le 18 octobre 2017, la mairie tenait une réunion d’information pour faire le bilan de la rentrée et poser les premières bases de l’organisation de cette année avec les associations de parents d’élèves (APE) de la ville.

D’un point de vue calendrier, même si nous avons jusqu’à son vote en décembre 2018, il sera très compliqué de le mettre en place dès septembre 2018. En effet, dans cette hypothèse, il faudrait que dès mi-mars, le PEDT soit validé afin que les enseignants sachent de quoi il retourne lors des mouvements (période où ils font leur demande de changement d’école). Autrement dit, il faudrait que mi-mars, nous sachions ce qui sera mis en place pour la rentrée. 

Or ce calendrier, qui obligerait à finaliser le projet pour janvier, le temps qu’il soit validé pour mars, ne permet pas le travail en profondeur voulu par la mairie et les APE.

La mairie a donc annoncé lors de cette réunion, que quoi qu’il sera décidé dans le PEDT, s’il y a modification du rythme scolaire celui-ci ne sera mis en place que pour la rentrée 2019. En d’autres termes, nous restons sur le modèle à 9 demi-journées pour la rentrée 2018-2019.

Comme le montre le calendrier ci-contre, le PEDT sera donc construit sur l’année scolaire 2017-2018. Si les  échanges vont vers un maintien de la semaine à 9 demi-journées, la plupart des actions pourront être mises en place dès septembre 2018. Si la décision est prise d’un retour à 4 jours, il sera peut-être possibles de mettre des actions compatible avec les 9 demi-journées dès septembre, le reste étant mis en place à la rentrée 2019. Un comité de pilotage sera réuni d’ici quelques jours afin de constituer les groupes de travail.

Enfin, lors de la réunion du 18 octobre, nous avons appris une dernière information importante. En effet, un des éléments déterminant, qui aurait pu obliger la mairie à revenir à 4 jours, aurait été l’arrêt des financements assurés par l’état qui avaient été mis en place pour accompagner les mairies à passer à 9 demi-journées. Mais lors un décret du 13 octobre dernier est venu confirmer le maintien de ces aides financières. Ce critère ne sera donc pas un frein au maintien des 9 demi-journées.

About Antoine ROBERT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *