ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES COMPLÉMENTAIRES

Le décret du 24 janvier 2013 a abrogé les dispositions relatives à « l’Aide Personnalisée » (ou soutien scolaire)

Les APC, nées de la nouvelle réforme des rythmes scolaires, s’ajoutent aux 24 heures hebdomadaires d’enseignement sur le temps scolaire.

Elles se déroulent par groupes restreints d’élèves. Elles sont organisées par les enseignants et mises en œuvre sous leur responsabilité, éventuellement en articulation avec les activités périscolaires.

Les activités pédagogiques complémentaires permettent :

  • une aide aux élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages,
  • une aide au travail personnel,
  • la mise en œuvre d’une activité prévue par le projet d’école, le cas échéant en lien avec le PEDT.

Le volume horaire annuel consacré par chaque enseignant aux activités pédagogiques complémentaires avec les élèves est de 36 heures.

Le conseil des maîtres propose l’organisation générale de ces activités pédagogiques complémentaires, qui est arrêtée annuellement par l’IEN.

Les activités pédagogiques complémentaires peuvent s’adresser à tous les élèves selon les besoins identifiés par les enseignants.

Le maître de chaque classe dresse, après avoir dialogué avec les parents et recueilli leur accord ou celui du représentant légal, la liste des élèves qui bénéficient des activités pédagogiques complémentaires.

Cette liste doit évoluer au cours de l’année en fonction de l’émergence de besoins nouveaux.

Retour à l’index du dictionnaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.