MATERNELLE PAUL-BERT : CR 2ème CONSEIL D’ÉCOLE

 

Vous trouverez ci-dessous, le compte-rendu des échanges entre les représentants des parents d’élèves, des équipes du périscolaire, des services municipaux et de l’équipe enseignante, qui se sont tenus lors du 2ème Conseil d’école 2015-2016, le Jeudi 10 Mars 2016  à l’école maternelle Paul-Bert, sous la présidence de M. CARRAZ, directeur d’école.

L’ordre du jour est abordé dans l’ordre de ce compte-rendu.

 

1 – ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L’ÉCOLE

1 – 1. Effectifs et carte scolaire

Rappel des effectifs 2015/2016 : 357 élèves répartis sur 13 classes dont 2 classes double niveau PS/GS :

  • 131 PS
  • 134 MS
  • 92 GS

Suite au changement de carte scolaire, il est difficile de prédire le nombre d’enfants en maternelle en septembre 2016.

Un courrier a été envoyé aux familles pour les informer de la sectorisation scolaire et des demandes de dérogations sont en cours.

Un questionnaire sera transmis aux parents de maternelle courant mars pour savoir si leur(s) enfant(s) restera(ont) sur Paul-Bert en 2016/2017.

Les mouvements se feront vers Pierre Joigneaux mais aussi vers Jules Ferry, en revanche cela n’entraînera pas d’ouverture de classe pour cette dernière.

 

1 – 2. Restructuration du groupe Paul Bert

En ce qui concerne la restructuration du groupe, et de la place de la Maternelle au sein de ce dernier, plusieurs demandes sont formulées auprès de la mairie :

  • avoir une cour de récréation supplémentaire de manière à ce que toutes les sections puissent avoir leur récréation en milieu de matinée, moment qui respecte au mieux le rythme physiologique des enfants.
  • obtenir une salle de motricité supplémentaire
  • accoler à chaque classe de PS, un dortoir.
  • si les dortoirs restaient au premier étage, créer des sanitaires. Pour le moment, il n’y en a pas, les enfants utilisent des pots.

 

1 – 3. Travaux

Une, ou plusieurs commissions travaux sont demandées par la FCPE afin d’être informés voire de participer à l’avancée des travaux du nouveau groupe. L’API s’associe à cette initiative. Cette proposition est retenue par Madame Olivier.

Une fenêtre ayant été cassée lors d’une récréation, elle sera remplacée par du verre Securit.

Les associations de parents d’élèves ainsi que le directeur de l’école, M. CARRAZ, demandent s’il est possible pour la sécurité des enfants que toutes les fenêtres concernées soient ainsi changées soit par du verre Securit, soit par du Plexiglas.

La dangerosité des toilettes situées au rez-de-chaussée, à côtés des classes de petites sections, ainsi que leur absence de praticité et leur manque d’hygiène est à nouveau évoqué.

Bien que ce problème soit connu de tous, il n’y a toujours pas de travaux prévus.

 

1 – 4. Absence et remplacement de personnels

Beaucoup d’absences ont été constatées (notamment congés longs) et 1/3 d’entre elles n’ont pas été remplacées. Au total, 60 jours d’absences entre les vacances de la Toussaint et celles d’hiver.

50 postes de brigade supplémentaires sont prévus pour la prochaine rentrée scolaire.

En ce qui concerne les problèmes de remplacement d’ATSEM, des animateurs peuvent venir pour aider mais ne sont pas disponibles toute la journée.

Des recrutements pour former une brigade de remplacement sont en cours. Ces personnels pourront intervenir dans les classes mais aussi pour l’entretien et la restauration scolaire.

 

2 – VIE DE L’ÉCOLE

2 – 1. Projet départemental sur les troubles spécifiques des apprentissages et bilan de santé en GS

Il s’agit d’une priorité académique et départementale. Ce bilan intervient à la suite d’un repérage fait en classe.

Pour les GS, l’infirmière a calculé l’IMC de tous les enfants et effectué des tests pour contrôler la vue et l’audition. L’infirmière n’a reçu que 5 réponses des parents sur les 26 avis donnés.

Du 1er au 8 février, des tests de phonologie ont été réalisés auprès des GS. Les résultats ont été partagés par l’infirmière le 10/03 avec les enseignants afin de mettre en place une remédiation ciblée. Les parents seront avertis de cette  remédiation. Puis les enfants seront re-testés (au mois de juin) pour juger de la nécessité de mettre en place des actions spécifiques en accord avec les parents.

Sur les 92 enfants de GS, 18 enfants rencontrent de petites difficultés et 8 de grandes difficultés.

Les tests ne sont pas faits plus tôt dans l’année scolaire pour les raisons suivantes :

  • après la remédiation beaucoup d’enfants n’ont plus de problème,
  • l’hiver est moins propice,
  • les élèves en grande difficultés sont généralement déjà suivis.

 

2 – 2. Le RASED

Le dispositif

  • La psychologue scolaire

Mme MUGNIER est arrivée cette année au sein de la circonscription et intervient sur les écoles du sud de Bois-Colombes à tous les niveaux de scolarité(groupe scolaire Paul Bert, la Cigogne, Dolto et Pierre Joigneaux). Elle s’adresse à des enfants en difficulté scolaire et/ou personnelle.

Les parents peuvent également solliciter la psychologue scolaire sans passer par les enseignants (cf la brochure distribuée via les cahiers de correspondance).

Son bureau est dans les locaux actuels de Paul-Bert A.

  • La maître G

Mme CAYLOU. C’est une enseignante spécialisée qui intervient sur le temps scolaire, tant à l’école maternelle qu’à l’école élémentaire en proposant des actions de prévention: une aide en petits groupes ou une aide individualisée. Elle a une certification appelée ASH ce qui lui permet d’intervenir auprès de certains enfants ayant des besoins pédagogiques spécifiques.

Elle intervient pour travailler sur le langage et le vivre ensemble pour des enfants qui n’ont pas encore compris le sens de l’école. La rééducation permet de passer par le jeu pour résoudre les problématiques d’apprentissage.

Deux axes de travail pour le RASED :

  • les élèves en difficulté (apprentissage et comportement) :

Les enseignants peuvent demander son aide, en concertation avec le directeur, lorsqu’un enfant a des difficultés d’apprentissage ou de comportement. Elle observe alors l’enfant au sein de la classe sans que les parents en soient avertis.

Si cela s’avère nécessaire, la psychologue prend contact avec les parents et peut, avec leur autorisation faire une évaluation sur  rendez vous, sur le temps scolaire. Un renvoi vers un soutien externe peut alors être proposé. Un retour est fait aux parents puis à l’enseignant.

Depuis la rentrée, elle a été sollicitée pour 87 enfants dont 17 sur Paul Bert maternelle.

  • les élèves en situation de handicap (conception large : handicap physique, trouble du comportement, dyslexie importante, autisme…) :

Participation à la réflexion pour savoir si un aménagement de scolarité est possible en collaboration avec la MDPH. Si l’enfant peut être scolarisé, la psychologue scolaire assure un suivi qui permet d’ajuster les aménagements nécessaires.

 

2 – 3. L’évaluation des apprentissages

De nouveaux outils seront mis en place pour la rentrée 2016 :

  • Le carnet de suivi de l’apprentissage (en Grande Section) est rempli régulièrement par l’enseignant et rend compte des progrès et réussites de l’élève. Ce carnet suit l’élève même s’il change d’école. Sa tenue est obligatoire mais le contenu est libre. L’équipe enseignante attend un soutien de la part de l’académie pour être bien orientée.
  • Synthèse des acquis de l’élève en fin de cycle 1

C’est une  fiche synthétique des compétences du carnet transmise aux enseignants de CP et aux parents.

 

2 – 4. Bilan des portes ouvertes

75% des familles sont venues à l’école. Le retour des familles est positif.

Participation des associations de parents d’élèves API (bourse aux livres) et FCPE (stand gâteaux / boissons).

La Bourse aux livres tenue par l’API a rapporté 190€ à la coopérative de l’école et servira à financer l’achat de livres neufs.

 

2 – 5. Le parcours olympique

A l’occasion des Jeux Olympiques de Rio, un drapeau olympique passera de ville en ville du 6 au 10 juin et des manifestations sportives avec la municipalité et les éducateurs sportifs seront organisées. Il sera transmis par la ville de Courbevoie à Bois-Colombes qui le remettra ensuite à la ville de Colombes.

Le programme pour les classes de maternelle sera le suivant :

  • Pour les PS = grand parcours vélo.
  • Pour les MS et GS : olympiades avec des compétitions.
  • Pour les GS peut être un parcours aquatique.

 

2 – 6. Les projets de l’école

  • Culturels
    • Le monotype(mode d’impression sans gravure), classes 12 et 13 = retenu
    • Théâtre (intervention d’un professeur de théâtre avec apprentissage de l’environnement théâtral + mise en situation pour monter un conte avec représentation en fin d’année), classe 11 = retenu
    • La Musique et le Corps (voyage dans les différentes régions du monde), classe 5 et 10= non retenu mais sera réalisé par les enseignants avec l’aide de la coopérative
  • Décloisonnement GS/CP, découvrir une classe de CP. Concerne toutes les GS à des rythmes différents.
  • du 14 au 16 mars : présence de la ferme TILIGOLO dans les locaux de l’école
  • 1er avril : Rallye photo. Les enfants sont répartis en petits groupes avec un accompagnateur (parent/ATSEM/enseignant). Ils sont aidés d’un carnet de photos décrivant plusieurs lieux de l’école, ils doivent s’y rendre afin de participer à une activité qui les mènera à un trésor.
  • 5 avril : dans le cadre du travail sur les contes traditionnels, les enfants assisteront au spectacle « Boucle d’Or et les 3 Ours ».
  • Traverse 92 : projet d’investir le hall de la mairie mais aussi l’extérieur pour présenter les activités de jardinage depuis le mois d’octobre jusqu’à la fin de l’année (toutes les classes participent).

 

2 – 7. Fête de fin d’année

Elle aura lieu le samedi 18 juin sous la forme d’un carnaval qui se déroulera soit dans les locaux du groupe scolaire (du fait du plan Vigipirate), soit à l’extérieur sur la place de la mairie. L’académie autorise les fêtes de fin d’année avec discernement et décide avec la municipalité et la police si elles peuvent se dérouler à l’extérieur de l’école.

 

2 – 8. Opération de recyclage

L’école récupère des feutres, stylos, crayons usagés pour les envoyer à l’association Terracycle. En fonction du poids récupéré, une somme d’argent peut être reversée à une association. Cette année, l’argent a été reversé à La Croix Rouge de Bois-Colombes (75,36€).

 

3 – PÉRISCOLAIRE : bilan des activités

Plusieurs thématiques sont définies en début d’année, pour une durée de deux semaines

Plusieurs exemples :

  • formes et couleurs = jeux de collage et 3D
  • Il était une fois = jeux de mime d’expression …
  • bouge dans le monde = prendre connaissance des différentes cultures, chants et danses par des temps d’échange entre enfants.
  • chapeau de paille = connaissance de la ferme

Un grand tableau explicatif de toutes ces activités est lisible par les parents dans le sas d’entrée de l’école.

Amara CISSÉ rappelle la réglementation en matière d’encadrement des enfants. L’obligation est de 1 animateur pour 14 enfants en maternelle et 1 animateur pour 18 enfants en élémentaire. A la maternelle Paul Bert, la règle est plutôt aux alentours de 1 animateur pour 12 enfants.

La FCPE fait part de remontées négatives quant à certains mots employés par les animateurs en présence des enfants ; Boris DULAC et Amara CISSÉ feront un rappel sur le fait de surveiller son vocabulaire devant les enfants.

L’API aimerait que soit fait un rappel sur les musiques passées aux enfants et le volume sonore d’écoute. La validation d’une liste de musiques autorisées est en cours, la vigilance va être renforcée afin qu’elle soit respectée.

L’API offre à l’équipe du périscolaire plusieurs CD de musique classique, jazz afin d’agrandir la bibliothèque musicale.

La municipalité précise qu’il n’y a pas de formation continue des animateurs mais seulement des formations internes adaptées aux besoins.

Fin de séance.

 

ÉTAIENT PRÉSENTS :

Enseignant(e)s

  • M. CARRAZ, Directeur de l’école Maternelle Paul-Bert
  • Mme BONNEMAIN, Enseignante PS classe 1
  • Mme LE BLAY, Enseignante PS Classe 2
  • Mme PERSYN, Enseignante PS Classe 2
  • Mme BELLEC, Enseignante PS classe 3
  • Mme NEYROLLES, Enseignante classe 4
  • Mme FEUILLET, Enseignante MS classe 5
  • Mme PARROT, Enseignante MS classe 6
  • Mme NAVARRO, Enseignante MS classe 7
  • Mme BLAISOT, Enseignante MS classe 7
  • Mme GUENFOUD, Enseignante MS classe 8
  • Mme NADAL, Enseignante GS classe 10
  • Mme GASPAILLARD, Enseignante GS classe 11
  • Mme QUARRE, Enseignante PS/GS classe 12
  • Mme MARQUENET, Enseignante PS/GS, classe 13
  • RASED : Madame MUGNIER, Psychologue Scolaire groupe Paul-Bert, Pierre-Joigneaux, Françoise-Dolto, La Cigogne.

Représentant(e)s des Parents d’élèves

  • Mme PREVOST, représentante FCPE
  • Mme BOUTRY, représentante FCPE
  • M. CALLICO, représentant FCPE
  • Mme LOMBARD, représentante FCPE
  • Mme METAIRIE, représentante FCPE
  • Mme GENET, représentante FCPE
  • Mme MOREL D’ARLEUX, représentante APIMadame POMMELLET, représentante API
  • Mme ESCRIVA, représentante API
  • Mme MARGEZ, représentante API
  • Mme LECUILLER, représentante API
  • M. LECLERCQ, représentant API

Mairie

  • Mme HIRTZ, Chef du service enseignement
  • Mme OLIVIER, Direction Enfance, jeunesse, sports et enseignement, Restauration/entretien ménager

Invités

  • M. DULAC, Coordinateur du temps périscolaire sur le groupe Paul-Bert
  • M. CISSÉ, Responsable adjoint du périscolaire Paul Bert maternelle

Excusé(e)s

  • Mme COLOMBEL, Adjoint au maire en charge de la vie scolaire et périscolaire
  • M. BOUHOURS, Inspecteur de la septième circonscription de l’Education Nationale
  • M. EMORINE, Enseignante MS classe 9
  • Mme MAILLARD, Représentante API

Autres participant(e)s

  • Mme JEGOU, Déléguée départemental de l’Education Nationale
  • Mme LHEUREUX, Infirmière pour l’ensemble du groupe scolaire Paul-Bert

 

CR rédigé par l’équipe FCPE – Maternelle Paul-Bert.

 

About FCPE Bois-Colombes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.