Paul Bert B : Compte rendu conseil d’école 16 mars 2010

Le conseil d’école du 2ème trimestre de l’école élémentaire Paul Bert B s’est déroulé le 16 mars 2010, sous la présidence de Monsieur Hervé BOZEC, Directeur.

Etaient présents :

–         Mme PATROIS, Maire Adjoint délégué à l’enseignement
–         M. REGNAULT, directeur du service enseignement
–         Mme MATHIEU, DDEN
–         Mesdames et Messieurs les enseignants,
–         Mesdames et Messieurs les représentants des associations de parents d’élèves de la FCPE et de la PEEP.

1. Fonctionnement de l’école

Restauration scolaire

Organisation matérielle

Mme Patrois précise qu’il reste deux tables octogonales à changer pour plus de place, mais note une très nette amélioration de l’organisation, par rapport à l’an dernier.

Elle ajoute une remarque sur le ‘rab’ dont seuls, les  élèves du  deuxième service peuvent bénéficier et  indique que c’est au personnel à veiller à ce que le premier service puisse en profiter  aussi.

Il est à noter que si  les CP passent toujours au premier service toutes les autres classes tournent.

En ce qui concerne les goûter, les parents déplorent des portions parfois trop justes de gâteaux,  surtout lorsque le lait -très peu apprécié -doit compléter l’encas.

Animation

L’école bénéficie d’un animateur par classe.

Sur le temps du midi il est possible d’organiser deux activités, précise le responsable des animateurs.

Il informe le conseil que l’équipe a récupéré du matériel (ballons jeux de société –matériel de travaux manuel).  Toutefois, les propositions faites  aux enfants restent, pour le moment, le  foot et la danse electro hip hop.

Les parents demandent si les enfants ont la  possibilité  de s’inscrire à l’avance à des activités mais ce n’est pas encore le cas.

Les parents souhaiteraient  mieux connaitre les animateurs par le biais d’un affichage par exemple.

Par ailleurs, il est rappelé que  si certains parents veulent contacter les animateurs,  le plus simple est de le faire par l’intermédiaire de M Bozec.

Travaux 2010/2011

Les peintures au plomb en sous couche, mais non dégradées, sont refaites. La prochaine étape consistera à remplacer l’alarme pour l’ensemble du groupe Paul Bert.

Points divers

Semaine scolaire

Un rapport médical récent a relancé le débat puisqu’il montre que la semaine de 4 jours est la plus mauvaise pour les élèves. Le ministre, de son côté, renvoie la question  aux conseils d’école. Les conseils n’ont pas le choix de l’organisation tant celle-ci est liée à des facteurs extérieurs et à des partenaires divers. Du reste, la mairie affirme qu’elle n’avancera pas  tant que l’Education Nationale n’aura pas statué…

Mme Patrois annonce qu’une réunion est prévue entre  maires adjoints et l’Education Nationale le 25 mars.

La FCPE déplore qu’aucun bilan national  sur le temps d’aide personnalisée ne soit fait et s’interroge sur l’impact de cette semaine de 4 jours sur la réussite scolaire.

Entrée dans le métier des nouveaux professeurs

La réforme de la formation des maîtres est appelée « mastérisation » car elle instaure le niveau master (Bac + 5) comme condition pour le recrutement des futurs enseignants, précédemment fixé à la licence. Au cours de l’année Master 1, les étudiants se verront offrir une première connaissance du métier avec un certain nombre de stages dont le volume et la nature restent à définir.

Les enseignants s’interrogent et se demandent qui assurera leur remplacement lorsqu’eux même se formeront.

Remplacements

Les parents déplorent les dysfonctionnements dans la gestion des remplacements (multi-plication des remplaçants pour congé maternité par exemple). Ils  aimeraient pouvoir rencontrer l’enseignant remplaçant  et être ainsi assuré du bon suivi pour la classe.

De plus certains parents souhaitent être informés des absences de professeurs le matin si cela est possible pour éviter de surcharger inutilement les autres classes.

2. Projet d’école

Les nouveaux livrets scolaires

Les nouveaux livrets correspondent à la mise en conformité par rapport à la loi de 2005 (loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école). Le socle commun de connaissances institué par cette loi, s’accompagne de l’obligation de mise en œuvre d’un livret de l’élève destiné à suivre l’acquisition progressive de compétences.

Cette mouture est le fruit d’un travail entre directeurs des écoles de Bois Colombes et l’équipe de circonscription.

L’intérêt de ce livret est qu’il est très précis, et aide à mieux cerner les réussites et difficultés des élèves.

Il sera présenté et explicité en début d’année, lors de la réunion de rentrée dans les classes. La remise du livret « en mains propres » aux parents reste d’actualité.

Débat : « des devoirs au travail personnel »

M Bozec projette une séquence de CAP canal, la chaîne de télévision de l’éducation proposé par M. Merieu.

M Bozec insiste sur la nécessité de transformer ce temps de «  devoirs » en temps de « travail personnel ». Il rappelle également la nécessité pour chaque enfant du cycle 3 d’aller vers une organisation hebdomadaire de son travail, enseignants et parents doivent les y aider.  Les enseignants rappellent l’importance du temps d’appropriation et la nécessité de méthodologie mais déplorent le manque de temps pour le faire.

PROJET PARENTS

La FCPE regrette ne pas avoir eu de retour des enseignants sur leur proposition (d’octobre) d’une activité commune sur le thème de l’école ailleurs autrement. De fait elle avait fait une proposition en octobre puis avait relancé en janvier en tentant de mieux expliquer leurs idées.

Les enseignants disent ne pas être au courant.

La FCPE demande des précisions sur le projet d’école car celui-ci n’est pas lisible et M Bozec s’engage à présenter et commenter celui-ci lors du dernier conseil.

La séance est levée à 20h45

About FCPE Bois-Colombes SUD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.