Paul Bert B : Compte rendu du 2ème Conseil d’Ecole

conseil_ecoleVous trouverez ci-dessous, le compte rendu officiel des propos et échanges entrent représentants de parents d’élèves, équipe enseignante et représentants de la municipalité, qui se sont tenus lors du 2ème Conseil d’Ecole 2012-2013 du  Jeudi 28  Février 2013 à l’école Paul Bert B.

Etaient présents :

  • Monsieur BOZEC – Directeur d’école,
  • Madame PATROIS – Maire-adjoint déléguée à la vie scolaire et au périscolaire,
  • Monsieur THIROUARD – Chef de service Enseignement,
  • Madame MATTHIEU – Représentante de l’Education Nationale,
  • Mme CHOPIN – Directrice du centre A.L.S.H. de Françoise-Dolto et de l’animation du temps méridien sur Paul Bert B,
  • Les enseignants,
  • Les représentant FCPE,
  • Les représentants API.

L’ordre du jour :

1. Fonctionnement de l’école

Point rapide sur les remplacements des maitres absents

M. BOZEC rappelle que les brigades sont du ressort de l’Inspection Académique en vue de faire face à des remplacements longs et souvent prévisibles (Cf. congés maternité, formation …). Sur les absences de courte durée et impromptues, la ville dispose d’un remplaçant (ZIL) pour 25 classes : ainsi, Bois-Colombes dispose de 4 ZIL pour toutes les écoles de la commune.

Entre circonscriptions, les échanges de ZIL sont possibles. Néanmoins il arrive qu’un enseignant de brigade ZIL soit affecté sur un congé long donc cela pénalise les remplacements courts et engendre des difficultés pour les enseignants présents qui doivent accueillir les enfants d’autres classes.

L’API interroge la Direction sur la mise en place des petites révisions dans les pochettes en vue d’occuper les enfants accueillis dans les autres classes lors d’absences non prévisibles. M. BOZEC indique que les enseignants transmettent dans la matinée de leur absence des exercices à réaliser, lesquels sont généralement mis à disposition et diffusés le jour même aux enfants.

Retour rapide sur les activités du temps méridien

Madame CHOPIN, directrice du périscolaire, fait le point sur la mise en place des activités et occupations diversessur le temps de la cantine annoncées lors du dernier Conseil d’école. Ces ateliers proposés aux enfants ont mis un peu plus de temps que prévu à se mettre en place et peuvent être supprimés certaines semaines si l’équipe d’animation n’est pas au complet (maladie, démission…). Dans ce cas, c’est la sécurité des enfants qui prime sur le reste.

Les ateliers durent 45 mn : de 11h45 / 12h30 : 1 er atelier, 12h40 / 13h15 : 2 ème atelier. Ils sont organisés sur une période de 3 semaines et par roulement ; les enfants sont informés des différentes activités proposées par affichage et ils sont également sollicités pour donner leur avis sur ceux-ci. Certains ateliers sont communs à Paul Bert A et Paul Bert B (danse). D’autres activités sont très prisées comme l’atelier couture avec l’organisation d’un défilé de mode en fin d’année où les parents seront conviés.
A ce jour, voici la liste des différentes activités, étant souligné qu’à la rentrée de mi-mars, un atelier théâtre et un atelier origami seront proposés : couture, danse, hip-hop, activités sportives (foot …), BD, jeux de société, magie.

Des animations sont également proposées en corrélation avec la société prestataire de restauration (exemple : atelier sur le thème des 5 sens).
L’API interroge les membres du conseil et les enseignants sur l’appétence des enfants et les éventuels effets bénéfiques sur les apprentissages de l’après-midi. D’après les premières semaines de mise en place, les ateliers fonctionnent bien et certains enseignants observent que le retour en classe à 13H30 semble plus calme même si les enfants ne leur font pas de retours sur les ateliers auxquels ils ont participé.

Une visite de cantine a été effectuée courant février 2013 par des représentantes de l’API. Un compte rendu détaillé de cette visite sera diffusé auprès des parents à titre informatif.

Concernant les salles de repas Madame PATROIS explique que l’organisation a été modifiée sur Paul-Bert B en ce qui concerne les différents services de la cantine pour éviter les attentes trop longues des enfants avant l’entrée dans la salle de repas. Un effort important est également fait sur la réduction du gâchis (Cf. une seule entrée proposée au lieu de 2 auparavant). L’école de DOLTO expérimente d’ailleurs une table de tri pour encore réduire les déchets alimentaires.

Quelle restructuration du groupe scolaire ?

M. WAUQUIER détaille les différentes étapes de la restructuration du groupe Paul-Bert. La première étape a consisté à mettre aux normes de sécurité les établissements. Cette étape doit se clôturer par le passage de la commission de sécurité avant la fin de l’année scolaire.

La deuxième étape est liée au déploiement de l’école Pierre-Joigneaux qui va accueillir une partie des effectifs actuels du groupe Paul-Bert. En effet, d’ici 2015/2016, le groupe Pierre-Joigneaux comportera 8 classes de maternelle, 11 classes élémentaires, un accueil périscolaire et des locaux de restauration. La dernière étape de la restructuration est le lancement d’un appel d’offres de maîtrise d’œuvre en juin 2013 avec la mise en place des différents programmes d’études en vue de la réalisation des travaux. Au final, le groupe Paul-Bert sera déchargé de 7 classes, les espaces dégagés devraient être dédiés au périscolaire et à la mise en place d’une nouvelle salle des maîtres.

Mme PATROIS indique qu’à ce jour et en vue de la rentrée 2013/2014, il n’est pas exclu que certaines classes soient supprimées sur Paul Bert B.

Plan numérique 2013 pour l’école

M. BOZEC décrit les grandes lignes du plan numérique 2013 : dans ce cadre, une offre est proposée en direction des écoles avec notamment la constitution d’un blog (à l’image de ce qui est mis en place au sein des collèges notamment) permettant aux parents d’obtenir des informations diverses (calendrier des cours …) et la mise en place d’un environnement numérique de travail (ordinateur). Il souligne l’intérêt de l’accès au site interactif « CNDP lire au CP » qui propose des vidéos, des interviews et des témoignages divers favorisant l’apprentissage de la lecture. En principe, ce Plan numérique devrait être déployé en 2017.

2. Projet d’école.

Bilan des premières classes de découvertes (neige) – les projets culturels pour l’année scolaire prochaine

Mesdames COLSON et MARQUES (CM1) font la synthèse du séjour à ANCELLES dans le cadre de la classe de neige qui s’est déroulée fin janvier/début février 2013 avec un trajet en TGV (une première pour une classe découverte – noter l’horaire de train pour le retour trop tardif). Les enfants ont été ravis et les enseignements de ski ont été de très haute qualité par les moniteurs. Les activités comme les chiens de traîneau et les raquettes ont été appréciées.Le seul bémol concerne l’équipe d’animation, en sous-effectif et très peu impliquée, ce qui n’est pas compatible avec un rythme intense qui nécessite que les enseignants soient bien secondés.

Par ailleurs, les temps de classe ont été très courts, ce qui plaide pour des séjours plus longs (10/15 jours). Le retour a été difficile : partis en début d’après-midi après avoir libéré tôt le matin le centre, les enfants n’ont été de retour à Bois-Colombes que vers 22 h environ.De plus beaucoup d’enfants ont été malades pendant le trajet.
Concernant les projets culturels de cette année (2012/2013), deux projets théâtre (CM2) et trois ateliers écriture(CE1)sont programmés ou en cours. Pour l’année prochaine (2013/2014), Madame PATROIS indique que les projets culturels seront conservés mais que des évolutions sont envisageables sur 2014/2015 en raison des conséquences de la réforme des rythmes scolaires qui sera mise en place.

Réforme des rythmes (discussion autour de 3 points : la pause méridienne, les horaires d’entrée, les études dirigées)

M. BOZEC rappelle que dans le cadre de la prochaine réforme et conformément au Code de l’Education, l’enfant est au centre des objectifs et des intérêts de celle-ci puisque cette réforme veut améliorer l’apprentissage de la lecture et des savoirs socles pour contribuer à la réussite scolaire des enfants. Concernant plus spécifiquement les modifications des rythmes, il s’agit de mieux respecter les rythmes des enfants et les temps de repos, de mettre en place des activités pédagogiques complémentaires (APC) et de mieux articuler temps scolaires et périscolaires. Il est observé que le périmètre des APC est plus large que celui des actuelles « aides personnalisées » avec une durée de 36 heures : elles comprennent notamment du temps consacré au travail personnel des enfants. Les APC seront mises en place dès la rentrée 2013 ce qui engendre actuellement une réflexion de l’équipe pédagogique.

Un point est également réalisé sur le cadre précisé par le décret (décret relatif à l’aménagement du temps scolaire n° 2013-77 du 24/01/2013) qui instaure une répartition des 24h hebdomadaire avec (Cf. pièce jointe au CR) :

  • 9 demi-journées d’enseignement (avec un maximum de 3h30 par demi-journée) – soit 4,5 journée par semaine, chaque journée devant maximum comporter 5h30 d’enseignement,
  • les pauses méridiennes sont de 1h30 au minimum (NB : la pause méridienne est de 2h à Bois-Colombes),
  • au final et sur l’année, on comptabilisera 180 jours de travail.

Dans le décret, rien n’est précisé quant aux activités périscolaires mais l’article 40 du projet de loi évoque la question.

L’API s’interroge sur l’effectivité des améliorations en faveur des enfants et des apprentissages puisque déjà certains dispositifs peuvent parfois dysfonctionner aujourd’hui (Auxiliaire de Vie Scolaire, RASED …).

Mme PATROIS observe que le groupe Paul-Bert met en place déjà diverses activités périscolaires (Tennis de table, Échecs  mais que dans le cadre de la réforme, il va être difficile de mettre en place des activités pour l’ensemble des enfants chaque soir. Elle rappelle également la concertation instaurée entre la municipalité et les APE notamment qui ont été réunies sur ce sujet le 30 janvier et les différents questionnaires en direction des parents et des enseignants pour mieux appréhender leurs attentes et leurs suggestions. En outre, une consultation sera organisée également vers les médecins et les entreprises et commerçants de la ville.

Concernant les associations qui proposent des activités extra-scolaires, il est à craindre que certains créneaux ne soient pas remplacés d’après Mme PATROIS.

M. BOZEC suggère qu’il est envisageable de mutualiser les compétences des enseignants sur le groupe sur la base du volontariat afin de développer les activités. Sont évoqués des pratiques qui existent aujourd’hui à Bois-Colombes et qui méritent réflexion : sur les établissements de Dolto et de la Cigogne, des enseignants de petite section de maternelle vont aider en primaire pendant la sieste de leurs élèves, ce qui permet au primaire de travailler en petits groupes. Le temps de sieste de maternelle pourrait être du temps péri scolaire au lieu d’être du temps enseignants. Il indique également que l’inspection académique est à l’écoute des écoles et des différents acteurs sur ce sujet. L’inspecteur a prévu ainsi de se déplacer dans chaque école.

Concernant les questionnaires en direction des parents, Paul-Bert B semble s’être mobilisé puisqu’environ 50% des parents ont répondu. Enfin, il propose une nouvelle organisation de la semaine dans le cadre de la réforme avec un début d’enseignement à 9h notamment, les activités périscolaires débutant à 16h30 et une pause méridienne de 2h. Mme PATROIS expose qu’une nouvelle réunion dédiée à la mise en place de la reforme des rythmes scolaires avec un représentant par école et par association de parents d’élèves aura lieu très prochainement (en principe en avril) afin de présenter un bilan des questionnaires et un tableau de bord avec des indicateurs de suivi de l’activité (fréquentation des accueils, …).

Par ailleurs, une réunion publique sera proposée en mai prochain pour faire un retour de la consultation à l’ensemble de la population Bois-Colombienne. Plusieurs questions restent encore en suspens à ce jour notamment en ce qui concerne le travail personnel des enfants.

L’ordre du jour étant épuisé, le M. BOZEC lève la séance et invite les membres à un partager un cocktail convivial.

Un petit imbroglio a retardé la parution de ce Compte-rendu du 2ème Conseil d’Ecole de notre école, l’équipe de la FCPE présente ses excuses à l’ensemble des parents d’élèves.

L’équipe FCPE -Paul-Bert B

About FCPE Bois-Colombes SUD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.