Paul Bert B : Compte Rendu du 2ème Conseil d’Ecole

Vous trouverez ci-dessous, le compte rendu officiel des propos et échanges entrent représentants de parents d’élèves, équipe enseignante et représentants de la municiplté, qui se sont tenus lors du 2ème Conseil d’Ecole du Vendredi 16 Mars 2012 à l’école Paul Bert B.

Pour rappel l’Ordre du jour :

Fonctionnement de l’école

  • Carte scolaire : mesures pour Paul Bert B – effectifs – inscriptions – dérogations

Le projet d’école

  • les départs en classes transplantées (coût global : part collectivité et part famille).
  • Les partenaires face à la finalité éducative :
    – L’enfant est un individu qui doit être pris en compte dans sa globalité. L’éducation de ce futur adulte, citoyen se joue sur le temps scolaire et le temps familial mais aussi sur les temps périscolaire et extrascolaire.
    – Le mieux être, le mieux vivre : un objectif commun à tous les partenaires.
    – Comment y travailler pour la réussite des enfants ?
    – Comment faire pour mieux collaborer ?
    – La co-éducation dans le champ scolaire.

M. Bozec précise en début de conseil que cette réunion se déroulera d’une façon différente. Tout en respectant les textes et en particulier la circulaire de 1990 sur le projet d’école, ce nouveau format a pour but de favoriser la collaboration et la communication entre les différents membres du conseil.
Afin d’anticiper et d’apporter des éléments de réponses aux questions des parents, le service éducation sera désormais partie prenante des réunions de préparation du conseil. Ainsi les points éclaircis ou soumis  avant le conseil d’école permettront de dégager du temps pour un débat parents enseignants.

En préambule du débat, M. Bozec a souhaité faire un rapide historique du partenariat école/famille.

Deux points essentiels à retenir :

  • L’école contemporaine est l’héritière d’une certaine clôture initiale. L’école de la IIIe République s’est créée contre les parents dont il fallait affaiblir l’influence.
  • Depuis les années 1960, l’école a changé (massification de son public, complexification de son système, autres finalités). L’école qui se contentait d’instruire, doit également éduquer. Le temps des parents soumis est révolu comme le montrent  les textes officiels qui depuis plus de trente ans s’attachent à définir les nouveaux droits des parents.

(l’historique détaillé est disponible sur demande auprès de M. Bozec)

M. Bozec lance le débat sur « Les partenaires face à la finalité éducative »

Comment faire pour mieux collaborer entre partenaires ?
La nouvelle forme du conseil d’école  est déjà une première étape pour instaurer le dialogue et l’échange.
M. Bozec partage une présentation sur les relations Enseignants /Enfants/ Parents. Il est nécessaire de construire cette collaboration.

M. Wauquier précise le rôle de la collectivité et son action sur les relations entres les différents acteurs. Le projet d’école et le projet éducatif municipal sont présentés dans les grandes lignes. C’est la cohérence sur la finalité de leurs objectifs en matière de citoyenneté et d’autonomie qui est à retenir

(Les diaporamas sont également disponibles sur demande auprès de M. Bozec)

 Pourquoi la collaboration est-elle nécessaire ?

Il s’avère qu’en règle générale la communication est établie avec les parents. Ils font confiance aux enseignants et savent facilement se retourner vers le maître ou la maitresse en cas de problème. La difficulté surgit plutôt au collège lorsque les interlocuteurs sont plus nombreux.

Toutefois, même s’il est facile de prendre rendez-vous avec l’enseignant de son enfant, la communication est parfois biaisée. Les enseignants parlent d’un élève lorsque les parents discutent de leur enfant. La confiance mutuelle s’impose alors pour que chacun puisse entendre ce qui est dit à propos de l’enfant. Le partage des regards des parents sur leur enfant, des enseignants sur l’élève ne doit-il pas être l’objet premier de notre collaboration ?

Il est à noter par ailleurs, que pour les parents éloignés de l’école le principal souci est de les convaincre de s’y intéresser d’y entrer. De fait, pour certains parents la difficulté réside déjà dans le suivi de son enfant, la communication avec l’école est alors, annexe.

L’école a besoin des familles, d’un dialogue avec les parents pour qu’ensemble une première compréhension des problèmes s’effectue.

L’école joue un rôle dans le climat familial (ne serait-ce qu’avec les devoirs du soir). Elle a un impact sur le vécu et le développement affectif de l’élève.

 Quelle communication instaurer ?

Les enseignants affirment que la représentation qu’ont les parents des enseignants a évolué .Depuis un certain nombre d’années, ils ne sont plus les détenteurs du savoir et leur parole est constamment mise en doute.

Les parents aimeraient plus de retour sur la vie de classe, dans la mesure où les modalités sont bien déterminées il n’y a pas de problème répondent les enseignants.

On pourrait également imaginer un espace dédié aux rencontres entre partenaires. Il semble que des rencontres dans la classe pourraient permettre un meilleur dialogue. Cette unité est à échelle plus abordable.

Une compréhension du mode d’emploi des rencontres et des échanges semble nécessaire (Quand dans l’année ? Selon quelle fréquence ? Avec qui ? A propos de quoi ? – se rencontrer autour de questions et de préoccupations communes -, les conditions pratiques – disponibilités horaires -, connaissance supposée du fonctionnement de l’école,  …)

L’école doit se rendre lisible. Elle doit sortir de l’implicite (faire comme si tous étaient au clair avec son fonctionnement)  qui ne profite qu’aux initiés.
L’enfant peut-il devenir le médiateur entre les parents et les enseignants,
mais chacun doit se faire confiance.

Il est aussi à noter que les enfants n’ont pas forcément envie de voir leur parents interférer dans leurs affaires : L’école c’est leur domaine leur espace de liberté.

Quelle attitude éducative complémentaire de l’école peut-on avoir ?

Existe-t-il des attitudes parentales qui favorisent la réussite à l’école ? Qu’est-ce que signifie « être parent d’élève » ?
Pourquoi ne pas travailler la question des devoirs en collaboration aussi  avec les enfants ?
Pourquoi ne pas instaurer un débat dans la classe autour des devoirs ?

L’école a une spécificité qu’il ne faut pas oublier : à l’école, l’enfant découvre qu’il appartient à une communauté beaucoup plus large et que c’est à plusieurs qu’on apprend. L’école permet une prise de distanciation nécessaire à tout apprentissage.

Fonctionnement de l’école

Carte scolaire :

Mesures pour Paul Bert B – effectifs – inscriptions – dérogations

  • Pas de fermeture de classe sur Paul Bert B (ni sur le reste du groupe scolaire Paul Bert : maternelle et A)
  • Deux postes de maître E sont supprimés sur Bois-Colombes- Ouverture de classe sur : Gramme / La Cigogne
  • Fermeture de classe sur : Jules-Ferry / Pierre-Joigneaux
  • 1 poste fléché « allemand » sur Paul Bert B

Dérogations

Elles seront discutées le 19 mars 2012 ; les critères sont

  1. Handicap maladie
  2. CLIN CLIS
  3. Rapprochement des fratries
  4. Organisation familiale

Pour obtenir une dérogation il faut faire un courrier à M. le Maire.

Les départs en classes transplantées (coût global : part collectivité et part famille).

  • 4 classes partent en classes transplantées.
  • Tous les CM1  et 1 CM2 s’en vont du 21 au 27 mars au Grand Bornand et au Reposoir en Haute-Savoie
  • Le coût est réparti ainsi :
    – 10% commune
    – 90% usagers (pourcentage auquel s’ajoute ensuite le Quotient familial)

La séance a été levée à 20h35

La FCPE  tient à souligner qu’ellle soutient cette innovante et ambitieuse formule du Conseil d’Ecole et félicite M. Bozec pour cette initiative. Comme M. Bozec l’a justement précisé, les éventuels problèmes “pratiques et quotidiens ” de l’école peuvent aussi être signalés, discutés, … résolus par une discussion directe avec lui et/ou lors des différentes commissions scolaires mises en place par la municipalité : restauration, périscolaires et travaux.

About FCPE Bois-Colombes SUD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.