Paul Bert B : Compte rendu du conseil d’école du 9 novembre 2010

Ordre du jour :

Présentation : résultats élections, compétences du conseil d’école, axes de travail sur l’année

1 Fonctionnement de l’école

–         Pont de l’Ascension
–         Carte scolaire : effectifs ; structure école ; classe de CLIN
–         Sécurité incendie ; plan vigie pirate
–         Grève et SMA
–         Les crédits de fonctionnement alloués à l’école
–         Le temps de pause méridienne (effectifs, surveillance, activités, charte des animateurs)

2 Le projet d’école

–         vote du règlement intérieur
–         bilan exercice 2009/2010 de la coopérative scolaire
–         langue vivante : allemand (organisation et effectifs)
–         études dirigées : organisation et effectifs
–         projets pédagogiques municipaux (classes de découvertes et classes culturelles)

Le conseil d’école du 1er trimestre de l’école élémentaire Paul Bert B s’est déroulé le 09 novembre 2010, sous la présidence de Monsieur Hervé BOZEC, Directeur.

Etaient présents :

–          Mme PATROIS, Maire Adjoint délégué à l’enseignement
–          M. WAUQUIER, directeur Général Adjoint des services Pôle éducation
–          M. PERRODIN, responsable du temps périscolaire sur Paul Bert B
–          Mme MATHIEU, DDEN
–          Mesdames et Messieurs les enseignants,
–          Mesdames et Messieurs les représentants des associations de parents d’élèves de la FCPE et de l’API

En préambule M Bozec distribue aux parents une chemise comprenant entre autre un  récapitulatif des compétences du conseil d’école.

M Bozec informe le conseil que les représentants de la municipalité arriveront vers 19:30 et que l’ordre d’examen des points à l’ordre du jour sera modifié en conséquence.

Compte rendu

1 Fonctionnement de l’école

Pont de l’Ascension

M Rosselet, inspecteur d’académie, propose aux conseils d’école de se prononcer sur le report des cours du vendredi 3 juin sur le mercredi 1er juin. Le conseil vote « pour » à l’unanimité.

Carte scolaire : effectifs ; structure école ; classe de CLIN

L’école compte 408 élèves répartis sur 15 classes et une CLIN avec 3 classes de chaque niveau.

CP   =>   3 classes de  29 élèves
CE1 =>  2 classes de  26 élèves   1 classe de  25 élèves
CE2 =>  3 classes de  26 élèves
CM1 =>  2 classes de  29 élèves   1 classe de  28 élèves
CM2 =>  2 classes de  26 élèves   1 classe de  28 élèves

A noter que les enfants de la classe CLIN ont une double inscription ; classe CLIN et classe correspondant à leur âge, dans laquelle ils sont comptabilisés

Classe de CLIN

M. Gillier présente sa classe. Elle compte actuellement 14 élèves de 6 à 11 ans et accueille des enfants non francophones, de dix nationalités différentes (1/3 sont Sri-lankais).  M. Gillier précise qu’une CLIN est limitée à 15 élèves. Sa classe reçoit des élèves hors secteur (La Garenne- Colombes, Colombes  et Asnières).

En règle générale, à l’issue d’une année en CLIN, les élèves peuvent intégrer une classe dite «ordinaire ». Ils ont un an pour que le français ne soit plus considéré comme une langue étrangère. M. Bozec ajoute que  les difficultés sont plus grandes pour  les élèves plus âgés.

Un film sur la classe de CLIN est en préparation, le tournage durera toute l’année, mais nous ne savons pas encore sur quelle chaîne de France Télévision il sera diffusé.

Dans le cadre d’un dispositif appelé « ouvrir l’école aux parents » M. Bozec et M. Gillier donnent des cours aux parents des enfants de CLIN.  Il s’agit d’apporter une meilleure connaissance de l’école en travaillant autour des documents de l’école. Les parents ont droit à 120 heures par année scolaire. Le français qu’ils apprennent est celui qui leur est utiles à l’école.

Les cours commenceront le 15 novembre, Le groupe compte une quinzaine de parents.

Sécurité incendie ; plan Vigipirate

La commission de sécurité incendie  doit passer tous les 3 ans. La dernière visite, dans le groupe scolaire Paul Bert (A, B et Maternelle) remonte  à 2004 ! Le 20 Septembre dernier, M. Bozec a envoyé un courrier au maire pour l’informer de ce manquement aux règles de sécurité. Les services municipaux ont accusé réception de cette lettre et on fait savoir au directeur par mail ce jour qu’un audit sécurité serait fait sur le groupe scolaire. A noter que selon la réglementation, il n’y a qu’un seul responsable sur le groupe : c’est actuellement le directeur de Paul Bert B, M. Bozec.

M. Bozec ajoute qu’il sera dans l’obligation de faire un courrier au capitaine des  pompiers pour aider les directeurs à inventorier toutes les circulations d’évacuations à l’intérieur du groupe scolaire Paul Bert si rien n’est fait par la municipalité.

M. Wauquier assure que l’audit incendie est prévu pour le 10 Novembre 2010 qu’il sera effectué par la société S.S.I. Celle-ci s’assurera de l’adéquation et de la conformité de l’alarme des évacuations et du dispositif de sécurité pour l’ensemble des 3 écoles du groupe Paul Bert.

Les Associations de Parents d’Elèves demandent qu’ils aient la possibilité d’avoir accès au résultat de cet audit.

Grève et SMA

La loi d’Août 2008 qui crée un droit d’accueil des élèves pour les écoles primaires, prévoit qu’au-delà de 25% d’enseignants  grévistes dans l’école (soit 5 pour Paul Bert B), la mairie assure un Service Minimum d’Accueil à l’école (SMA).

En contrepartie, Les enseignants grévistes doivent se déclarer 48 heures à l’avance à leur hiérarchie qui en informe la mairie. M. Bozec précise que le Service Minimum d’Accueil n’assure la  couverture que du temps d’enseignement jusqu’à 16h30.

Le mode d’information se fait par la commune par voie d’affichage sur les panneaux lumineux et continue de se faire par l’école par l’intermédiaire des cahiers de correspondance.

Le lieu d’accueil sera l’école pour le matin et le soir. Ce qui n’exclut pas dans la journée un regroupement des enfants dans un autre lieu pour des commodités de salles.

L’API demande que les têtes de liste soient également informées par mail afin de diffuser l’information.

La FCPE demande des précisions sur les obligations qui sont faites aux animateurs en temps de grève. M. Perrodin affirme qu’il demande à son équipe de le prévenir 48h00 à l’avance. Il semble que cette règle ne s’applique plutôt qu’aux titulaires.

Les crédits de fonctionnement alloués à l’école

La mairie alloue une somme de 13.190 € à répartir en 16 classes soit 28 € par élève déductions faites de la commande papier et des fournitures pour la direction. M. Bozec signale que la CLIN avait auparavant sa propre ligne budgétaire. Les APE regrettent que cette ligne budgétaire ait disparue. Même si cette somme ne suffit pas à renouveler des séries de livres complètes, par exemple, elle reste conséquente par rapport à celle allouée dans d’autres communes.

Les enseignants regrettent un certain dysfonctionnement dans les commandes de livres passées avec l’ancien fournisseur, en effet les livraisons n’ont été effectuées que mi octobre alors que les commandes ont été remontées en juin, dès que le budget alloué par la Mairie a été connu, ce qui est très tard.

2 Le projet d’école

Projets pédagogiques municipaux (classes de découvertes et projets culturels)

Désormais toutes les lignes budgétaires concernant les aides de la Mairie  pour divers projets artistiques et culturels sont regroupées :

1.500 € pour les petits projets dans l’école
7.000 € pour le conservatoire
22.000€  équivalents à 2 classes transplantées.

Ces 30 500 € de crédit concernent toutes les classes élémentaires et maternelles de la ville de Bois Colombes et servent à financer les projets culturels sans nuitées.

Mme Patrois précise et annonce que cette année 14 classes transplantées partiront sur la ville, contre 16 l’an dernière (10 à Châtel + 6 à thème) car cette année une partie du budget est allouée aux projets culturels. (18 projets acceptés dans les écoles primaires de Bois-Colombes)

La commission chargée d’étudier les propositions de projets des enseignants des écoles et de choisir les projets a validé pour Paul Bert B :

– 4 départs en classes transplantées (sur 14 classes  au total partant pour la ville) :

  • La CLIN de M. Gillier et le CP de Mme Metzger iront en classe de mer à St Hilaire de Riez en Vendée.
  • Le CM1 de Mme Colson ira en classe scientifique en Auvergne (les Volcans d’Auvergne).
  • Le CM2 de M. Jamin partira en Normandie (Les plages du débarquement).

–  2 projets culturels :

  • un projet pour les 3 classes de CE1 autour de l’écriture
  • un projet « chant chorale » pour les CM1 et CM2

Les enseignants de CE1 présentent leur projet d’écriture avec un auteur. Le travail donnera lieu entre autre, à des échanges entre l’écrivain et les classes par internet. La fin de l’année devrait voir la parution d’un livre différent pour chaque classe de CE1. La mairie prend en charge les interventions de l’auteur, et l’édition du livre sera très certainement prise en charge par le CDDP (centre départemental de Documentation pédagogique)

Pour la quatrième année consécutive, le projet Chorale avec Claire Singuerlet se poursuit  pour 7 classes de  CE2 CM1 CM2, ces classes se produiront très certainement  le jour de la fête de la musique. Le lieu de représentation n’est pas encore choisi.

Bilan exercice 2009/2010 de la coopérative scolaire

Voir tableau joint

Langue vivante : allemand (organisation et effectifs)

Cet enseignement concerne le cycle 3. Les cours sont dispensés par Mme Lamers à raison de 2 fois par semaine pendant 45 minutes

Les effectifs sont les suivants :
CE2 16 élèves
CM1 22 élèves
CM2 17 élèves

Etudes dirigées : organisation et effectifs

Il y a 7 études de 120 à 160 élèves, chaque étude compte en moyenne 23 élèves de niveaux mélangés pour faciliter la gestion de l’aide à apporter aux enfants. Les CP et CE1 sont ainsi répartis sur 3 études. Il y a deux classes par études sauf 1 avec 3 classes. Les devoirs des CP et CE1 sont corrigés à l’étude par l’enseignant. Pour le cycle 3, les devoirs sont corrigés le lendemain en classe.

La durée des devoirs des CP et des CE1 étant courte par rapport au cycle 3, l’API demande ce qui est proposé aux enfants une fois les devoirs terminés. M Bozec précise que les enfants ont la possibilité d’utiliser les bibliothèques des classes pour s’occuper jusqu’à la fin de l’étude ou de ramener un livre de lecture ou d’activités.

Vote du règlement intérieur

Le règlement est voté par le Conseil d’école en prenant en compte les modifications suivantes :

  • les jours d’aide personnalisée.
  • Ajout des stages de remise  à niveau pour les CM1 et 2
  • Précision  sur le livret scolaire qui atteste de connaissances et de compétences

Le temps de pause méridienne (effectifs, surveillance, activités, charte des animateurs)

La FCPE regrette que cette question ne soit pas abordée en commission périscolaire plutôt qu’au conseil, dans la mesure où là les parents sont beaucoup plus représentés que les animateurs. Par ailleurs, la FCPE souhaiterait que les animateurs soient plus « cadrés » et s’interroge sur la pertinence de trop d’activités. Elle aimerait que les enfants puissent bénéficier de locaux plus adaptés pour des temps calmes. En particulier, elle déplore la prolongation du Ping-Pong jusqu’à 19h15 obligeant les élèves de Paul  Bert B à se joindre aux élèves de Paul Bert A dans des locaux beaucoup trop exigus.

L’API rejoint la FCPE sur le sujet de la garderie du soir et souhaite savoir les raisons de la modification des horaires du Ping-Pong (terme à 19h15 au lieu de 18h00 les années précédentes), ce qui a causé une désorganisation à la rentrée de la Toussaint puisque les enfants de Paul Bert B doivent migrer sur Paul Bert A, faute de lieu d’accueil disponible sur Paul Bert B.

Cette désorganisation a d’ailleurs été constatée par les représentants de l’API : elle demande ainsi que les anciens horaires d’activité puissent être appliqués à nouveau, afin que les enfants de Paul Bert B ne soient plus regroupés en un lieu unique avec ceux de Paul Bert A

Ni Mme Patrois, ni M. Wauquier ne semblent au courant de ce changement d’horaire accordé à l’association en charge du Ping-Pong. M. Wauquier s’engage à faire le nécessaire pour trouver rapidement une solution pour que les enfants de Paul Bert B allant à la garderie dispose d’un lieu d’accueil adapté.

M. Perrodin, le responsable des animateurs, affirme qu’il mène et encadre son équipe. Il demande à ses animateurs de proposer des « mini activités » le midi  pour les enfants qui le souhaitent. Il ajoute que son équipe devrait compter 18 animateurs mais pour que le moment les effectifs sont de 14 animateurs avec 2 nouveaux devant arriver la semaine du 15 novembre. A noter que 3 animateurs sont des assistants sanitaires diplômés. Il précise qu’il est en attente d’une commande de matériels.

La moitié des animateurs sont titulaires du BAFA le reste de l’équipe est constituée de surveillants. L’effectif est de 330 enfants le midi

Chaque classe possède un animateur référent. En pratique compte tenu des difficultés de recrutements rencontrées depuis la rentrée pour avoir un effectif au complet, la priorité pour mettre un animateur référent par classe a été donnée pour les CP. Il y a un animateur référent par classe sauf pour les CM1 et CM2

La FCPE rappelle que l’an passé il avait demandé qu’un trombinoscope soit mis dans le panneau d’affichage. M. Perrodin s’engage à le faire et rappelle qu’il est joignable à l’école  sur les heures du midi ou à Dolto dans la journée.

M. Bozec ajoute qu’un cahier de suivi sera mis en place pour consigner les problèmes de comportement pendant le temps du midi.

M. Wauquier annonce qu’une « Newsletter » sera envoyée aux parents et qu’elle donnera des informations détaillées sur les questions périscolaires.

La séance est levée à 20 : 45

About FCPE Bois-Colombes SUD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.