PAUL-BERT B : CR 1er CONSEIL D’ECOLE

 

 

Vous trouverez ci-dessous, le compte-rendu des échanges entre les représentants des parents d’élèves, des équipes du périscolaire, des services municipaux et de l’équipe enseignante, qui se sont tenus lors du 1er Conseil d’école 2015-2016, le Vendredi 6 Novembre 2015  à l’école Paul-Bert B, sous la présidence de M. BOZEC, directeur d’école.

En préambule de la séance les résultats des élections des représentants des parents d’élèves ont été communiqués :

Participation de 41%, en hausse

  • 6 sièges pour les représentants FCPE
  • 8 sièges pour les représentants API

1 – BILAN DE LA RENTREE

 1 – 1. Présentations du RASED (Réseau d’Aides Spécialisées aux Élevés en Difficulté)

Intervention de Mme MUGNIER – psychologue scolaire

3 personnes cette année pour le Réseau d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficultés (RASED) à Bois-Colombes : 2 psychologues scolaires et 1 enseignante spécialisée. Il manque un enseignant pouvant intervenir sur le versant pédagogique.

Mme MUGNIER intervient sur le secteur de Bois-Colombes Sud (écoles Paul-Bert, Françoise-Dolto, Pierre-Joigneaux) soit 1.900 élèves.

Mme CAYLOU, enseignante spécialisée intervient sur l’ensemble  des écoles de la ville.

Il est fait appel au RASED pour aider  les élèves en difficultés  lorsque les aides conduites par l’enseignant se révèlent insuffisantes ou inadaptées.

Lorsqu’un enfant présente des difficultés importantes, des réunions sont organisées pour réfléchir aux solutions possibles à mettre en œuvre dans la classe ou à l’extérieur. Des temps de synthèse d’approches plurielles avec l’enseignant, le directeur, le RASED, voire le médecin scolaire, permettent d’examiner la situation des élèves identifiés comme en difficulté. L’enseignant aura toujours au préalable informé la famille de sa démarche auprès du RASED et du médecin scolaire.

L’aide à dominante rééducative est dispensée en dehors de la classe par un enseignant spécialisé. Elle est indiquée quand il faut faire évoluer les rapports de l’enfant à l’exigence scolaire et/ou restaurer l’investissement scolaire par une meilleure estime de soi (minimum 10 séances à raison de 45 minutes hebdomadaires prises sur le temps scolaire). Actuellement 30 enfants sont pris en charge.

Les interventions du psychologue s’organisent selon plusieurs axes :

En direction des enfants (investigations psychologiques, entretiens), en direction des familles (entretiens) en direction des partenaires de l’école (rencontres, liens avec services hospitaliers, CMP, CMPP, orthophonistes…)

A cette fin, dès le lundi 9/11 sera distribué dans les cahiers une plaquette d’information sur le RASED.

2 – 1. Effectifs

356 élèves présents à l’école (174 filles – 182 garçons)

Niveau effectifs cycle
CP 66 Cycle 2 : 77 filles – 59 garçons
CE1 70
CE2 79 Cycle 3 : plus de garçons que de filles
CM1 78
CM2 63

 

UPE2A (Unité Pédagogique pour les Elèves Allophones Arrivants) = 9 élèves dont 3 nouveaux cette année

Etudes :

  • CP/CE1 = 80 enfants restent le lundi et le jeudi
  • CE2/CM1/CM2 = 100 / 110 élèves (un peu moins le vendredi car certains vont aux échecs)

Périscolaire :

  • Accueil du matin = 25 enfants le matin
  • Cantine = 320 enfants
  • Modules cycle 2 = 80 CP/CE1 + modules cycle 3 = 110 CE2/CM1/CM2

Garderie

  • Garderie du soir de 15:45 à 16 :30 = 15 enfants en moyenne (fluctuant selon les jours)
  • Garderie le mercredi de 11h 30 à 12 h 30 = 30 enfants
  • Accueil de loisirs le Mercredi après-midi (Paul Bert A et B) : 155 enfants

3 – 1. Budget de fonctionnement

Ce budget est destiné aux consommables et aux livres. Pour cette année scolaire, la dotation municipale s’élevait à 11 366,31 € soit 31,16 € par enfant, 24,50 €, déduction faite de la papeterie dans les classes.

Le montant des dons versés par les parents à la coopérative (cf. doc distribué) s’élève à 8 751,70 €.

Cette somme est reversée dans les classes au prorata du nombre d’élèves (somme globalisée) soit 350-450 € par classe. Un bilan de chaque coopérative de classe doit être fait en fin d’année en direction des familles.

4 – 1. Mode de fonctionnement des cars

Un nouveau système est mis en place par la municipalité pour la mise à disposition des cars depuis la rentrée

3 ½ journées de car par classe et sur l’année sont disponibles pour des sorties.

Auparavant, on fonctionnait avec un calendrier fixé en début d’année, ce qui était contraignant dans la mesure où il fallait fixer très en avance les visites dans les musées par exemple. Désormais, d’octobre à mai, la réservation se fait directement auprès du service enseignement et de mai à juin, le planning est fixé à l’avance afin que les classes susceptibles d’y avoir droit puisse avoir un car en fin d’année pour leurs sorties.

Par ailleurs la municipalité met à disposition des classes des cars pour véhiculer certaines classes vers les activités sportives et aquatiques.

Intervention de la FCPE, notant que Paul-Bert B est pourtant éloigné du gymnase Smirlian mais il n’y pas de car. Réponse de la municipalité : des cars ont dû être mis à disposition du Lycée Professionnel Daniel-Balavoine de Bois-Colombes car les élèves doivent dans le cadre des travaux de Smirlian (et même avant puisque les travaux commenceront en janvier) aller au gymnase de Camus qui est très éloigné du Lycée, si bien que les élèves de Paul Bert du cycle 3 (CM1/CM2) vont dans les gymnases à pied.

5 – 1. Plan numérique

Le déploiement du Plan d’installation des TNI (Tableau Numérique Interactif) se poursuit avec un objectif de 2 TNI par école + 3 light houses en maternelle + l’équipement des salles de maitres avec des ordinateurs.

Intervention de M. BOZEC concernant l’Etude PISA (enquête internationale sur les élèves de 15 ans et les nouvelles technologies). Dans les pays où l’intégration du numérique en classe a amélioré les performances scolaires, c’est l’évolution des pratiques pédagogiques qui est à mettre en avant. Pour les jeunes français les résultats sont meilleurs que dans les exercices crayon papier. Mais l’origine sociale et la performance sont aussi liées en lecture numérique qu’en lecture papier ; pas de bénéfice pour les élèves en difficultés.

Il ne suffit pas de penser aux équipements, il faut penser aux finalités pédagogiques. L’introduction du numérique est efficace quant les enseignants sont formés aux usages pédagogiques du numérique.

Intervention de Mme Marques qui mentionne avoir toujours des problèmes de mise à jour des logiciels car elle n’a pas les droits d’administrations pour faire les installations. Dans la configuration actuelle, il faut pour ce faire, qu’un technicien municipal se déplace. La Mairie répond qu’elle réfléchit à ce problème (il y aurait un problème de droits, peut-être faudrait-il qu’une personne dans l’école bénéficie de droits d’administrateur).

6 – 1. Information sur la restructuration du groupe Paul Bert

Une première réunion a eu lieu avec la Municipalité, l’Inspection et les directeurs avant la rentrée qui a permis d’établir un calendrier de travail.

Le vendredi 16 octobre, M. BOUHOURS, Inspecteur, a acté en conseil des maîtres la fermeture à la rentrée 2016 de Paul-Bert A et donc le transfert de ses enseignants à Paul-Bert ou Pierre-Joigneaux ou une autre école.

Le 2 novembre, une réunion de réflexion sur l’utilisation des locaux notamment avec les responsables du périscolaire (avec MM. DULAC et SFAXI) a eu lieu. L’affectation des locaux est à affiner. Mais les contraintes des directeurs seraient prises en compte : l’élémentaire recentrée dans les mêmes locaux, et la maternelle disposant pour les petites sections d’une classe et d’un dortoir contigu.

Au niveau des effectifs et donc de la modification de la carte scolaire, l’objectif est que le périmètre soit fixé d’ici à la fin de l’année et voté le 9/02 au Conseil Municipal.

Une réunion de travail sur les propositions de la ville relatives aux modifications de la carte scolaire est prévue le mercredi 25 novembre en présence des présidents des associations des parents d’élèves

La nouvelle école Pierre-Joigneaux dispose d’un potentiel de 19 classes. Les objectifs de la Municipalité sont de calquer le secteur maternelle sur celui de l’élémentaire et de faire bouger la carte scolaire (de Bois-Colombes Sud seulement) pour :

  • préserver une certaine mixité sociale,
  • des effectifs acceptables,
  • tout en conservant bien sûr une logique de proximité géographique.

Certains enfants de Paul Bert B pourraient être impactés mais marginalement (l’essentiel des modifications portera sur les élèves de Paul Bert A).

On va vider le groupe Paul-Bert d’une partie de ses effectifs et aboutir à un total de 17 ou 18 ou 19 classes ce qui permettra d’allouer une partie des bâtiments au périscolaire seul.

Intervention de Mme JEGOU (Déléguée Départementale de l’Education Nationale) qui mentionne qu’une école de 20 classes n’est pas l’idéal. Mme COLOMBEL précise que dans les 1ères estimations on n’atteint pas 20 classes pour le groupe Paul Bert.

Une visite de Pierre-Joigneaux par les enseignants est prévue le 2 décembre afin qu’ils puissent faire leur choix d’affectation au mieux (demander à rester sur Paul Bert, aller à Pierre Joigneaux ou demander une autre affectation).

Une réunion d’information de l’ensemble des parents d’élèves sera organisée autour du 15/01 dans la salle du Conseil Municipal.

7 – 1. Révision du règlement intérieur de l’école

3 points relatifs aux Sanctions (exclusions), Coopérative & Téléphones portables ont été modifiés, approuvés et votés.

8 – 1. Proposition de règlement intérieur du Conseil d’Ecole

M. BOZEC explique que cette proposition doit profiter aux autres CE qui se déroulent moins harmonieusement.

L’API note que la proposition actuelle devrait être réécrite avec des termes plus positifs. M. BOZEC attend donc des propositions en ce sens.

La discussion, initiée par la FCPE, a ensuite porté sur le fait que les comptes-rendus des conseils d’école sont trop détaillés et diffusés trop longtemps après. D’un autre côté, l’API relève qu’un PV serait très succinct puisque très peu de décisions font l’objet d’un vote lors des CE. Il faudrait adapter le format du compte-rendu afin qu’il soit moins détaillé, quitte à diffuser parallèlement un document plus détaillé pour les parents d’élèves.

2 – LE PROJET D’ÉCOLE

1 – 2. Bilan rentrée (effectifs des temps périscolaires, réunion APE/Périscolaire, visite APE)

M. DULAC nous informe que les modules depuis septembre sont de meilleure qualité, qu’il y a de nouveaux animateurs recrutées pour leurs compétences spécifiques et que le Service Enfance de la Municipalité a mis en place un système de tutorat des animateurs.

Au niveau des inscriptions aux modules, les listes étaient prêtes pour la rentrée. Il restait de la place dans les modules à compléter en septembre pour les enfants qui n’avaient pas fait leur demande en juin.

Les enfants  allant à la garderie de 15 h 45 à 16 h 30 sont rassemblés avec la garderie de Paul Bert A où ils disposent d’un coin lecture, d’un babyfoot. A 16:25, après vérification de leur carte,  ils peuvent sortir.

L’API fait part des retours positifs concernant le périscolaire notamment concernant les modules multi-sports ou théâtre.

M. DULAC indique que l’objectif de la structure est de travailler sur la transition vers Pierre-Joigneaux et de mener des activités en commun.

Il précise les objectifs suivants concernant :

  • Le CP : l’objectif est de développer le bien-être et sécurité affective des enfants
  • CE1/CE2 : améliorer la cohésion entre Paul Bert A et Paul Bert B
  • CM1/CM2 : augmenter la prise de parole et la participation aux décisions des enfants

Pendant la pause méridienne, l’animation se construit autour de l’alimentation avec par exemple le projet « dessine-moi un artisan ».

Parmi les difficultés rencontrées, il est à déplorer des retards de parents après 18:30 et même 2 retards après 19:30. A noter que les retards sont plus fréquents sur le groupe Paul Bert qu’ailleurs

M. DULAC demande qu’une attention particulière soit portée par les parents à la gestion des cartes de sortie, notamment pour des questions de sécurité (par exemple en cas d’incendie, il faut absolument savoir qui est présent dans les locaux).

2 – 2. Le Parcours citoyen – Les délégués – Les médiateurs

  • Parcours citoyen : une journée sera consacrée à la citoyenneté fin juin (sur le temps de classe). Son contenu est en cours de réflexion.
  • Lettre éco-citoyen : CP/CE2
  • Sélectionner quelques dates de célébration (par exemple 9/12 = journée de la laïcité, 11 novembre cf. information dans les classes)
  • Les délégués ont travaillé sur l’utilisation de la cour de récréation, l’idée est cette d’année d’augmenter leur champ d’action, une fois qu’ils auront tous été élus (c’est en cours dans les classes).
  • Les médiateurs, dont la formation (avec jeux de rôles) a été réalisée l’année dernière (élèves de Ce2 et CM1 de l’an dernier), sont « lancés » dans la cour. Ils sont 12 CM1/CM2. En action, ils sont identifiables grâce à un dossard rouge. Ils interviennent pendant le temps de récréation, en rotation et en binôme.
    Première perception : il faudra prendre plus de temps pour les présenter dans les classes. certains enfants inventent des problèmes afin de les solliciter.
  • Apprendre à porter secours, intervention de la Croix Rouge pour les CE2, souhait de le faire pour tous les niveaux.
  • Formation Sécurité routière pour les CE1 et CM2 ; cette formation existe déjà, il s’agit de réfléchir à l’étoffer.

3 – 2. Le programme d’actions du conseil d’école / collège

Note hors compte-rendu – extrait de la loi d’orientation « Au-delà de la création du cycle (CM1-6ème) et afin de contribuer à l’acquisition par tous les élèves du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, chaque collège et les écoles relevant de son secteur déterminent conjointement des modalités de coopération et d’échanges qui devront désormais être inscrites dans le projet des écoles concernées et le projet d’établissement du collège. À cet effet, un conseil école-collège est institué. Il sera chargé de proposer les actions de coopération et d’échanges”.

M. BOZEC nous informe que cela met du temps à démarrer, en partie compte-tenu du manque de temps à y consacrer par les enseignants du 2nd degré (qui ne disposent pas de temps spécifique pour gérer ce projet).

Il y a eu une réunion avec M. l’Inspecteur et les Principaux de Collège et Directeurs d’Ecole. 6 ou 7 commissions (math, culture humaniste…) ont été définies et chaque enseignant du 1er degré et du 2nd degré doit s’inscrire dans une des commissions  et travailler sur le sujet ; 1er bilan le 7 décembre.

4 – 2. Les projets en partenariat (culturels, classes de découverte) avec la Municipalité

  • Projets culturels

– CM2  (Mmes CARON et MERAUD) : revisiter les Fables avec une demande d’intervenant

-CM1- CE1  (Mmes CHALOPIN et SUPIZET) : projet autour du  théâtre d’improvisation

-CE1 (Mme GARNIER): projet danse création poétique

  • Séjours découverte

Mme JACOB (CE2) et M. RAT (CM1) partiront avec leur classe au printemps en Auvergne pour 5 jours à la découverte des volcans.

A noter que 14 classes sur l’ensemble de la ville bénéficieront d’un séjour « découverte » pour un budget de 150 000 €.

Une enveloppe de 25 000 € (l’année dernière la dotation était de 25 000 € également) est allouée pour les projets culturels. Une commission a entendu la présentation des projets par les enseignants.  Nous sommes dans l’attente de la décision de la commission. Mais la Municipalité peut d’ores et déjà affirmer que le plus grand  nombre de projets seront validés.

A noter : le Projet Ecole et Cinéma concerne 8 classes à Paul Bert B, 32 sur la ville.

5 – 2. Evaluations CE2

Cette évaluation est obligatoire et nationale. L’Education Nationale a mis à cette fin en ligne à disposition une banque d’exercices possibles. Les résultats n’ont pas vocation à être remontés au Ministère mais doivent permettre de voir les compétences qui ne sont pas bien maitrisées et de les travailler en classe en petit groupes

Les enseignants avaient la possibilité de travailler sur des livrets déjà établis (3 au total).

Les 3 classes de CE2 ont travaillé sur le même livret (livret 1) car il comprenait le plus d’exercice relatifs aux acquis de base, ceux nécessaires pour  poursuivre correctement les apprentissages du CE2.

Acquis par niveau de difficultés Les attendus Paul Bert B math Paul Bert B français
de base 80% (ce qui est nécessaire pour suivre l’année de CE2) réussite supérieure à 80% 86% 85%
approfondi Réussite entre 50 & 80% 62% 64%
remarquable Réussite entre 20 & 50% 40% /
expert Réussite inférieure à  20% 15% /

A noter au niveau de l’école (base 79 élèves) :

Acquis par niveau de difficultés Les attendus Elèves de Paul Bert B Matière
de base 80% (ce qui est nécessaire pour suivre l’année de CE2) 21 élèves en-dessous de 80% donc en difficulté Math
approfondi Réussite entre 50 & 80% 18 élèves en-dessous de 50% Math
14 élèves au-dessus de 80% Math
remarquable Réussite entre 20 & 50% 17 élèves en-dessous de 20% Math
23 élèves au-dessus de 50% Math
expert Réussite inférieure à  20% 34 élèves en-dessous de 20% Math

 

Sans être exhaustives, ces évaluations ont été l’occasion d’une prise d’informations très outillée sur les forces et fragilités des élèves dans deux domaines fondamentaux.

Que faire de ces évaluations ? Comment aider les plus en difficulté ? Temps de synthèse avec  le RASED et rencontres avec  les familles. Propositions faites aux familles de solliciter le médecin scolaire, la psychologue pour d’autres éclairages. Information de ce qui est déjà mis en place dans les classes et sur le temps d’APC.

La séance est levée à 20h45.

 

ÉTAIENT PRÉSENTS

  • M. BOZEC – Directeur
  • Mme JEGOU – Déléguée Départementale de l’Education Nationale
  • Mme OLIVIER – Direction Enfance, Jeunesse, Sports et Enseignement Restauration/Entretien Ménager
  • Mme COLOMBEL – Maire adjointe à la vie Scolaire et Périscolaire
  • M. DULAC – Responsable du Périscolaire du groupe Paul Bert
  • Mme MUGNIER – Psychologue scolaire RASED
  • Mme CAYLOU – rééducatrice maitre G
  • Mmes & MM. les Enseignants
  • Mmes & MM. les Représentants Elus des Parents d’Elèves :  4  FCPE et 8 API

Mme RIOU-DA SILVA et Mme EDED de la FCPE étaient excusées.

 

 

About FCPE Bois-Colombes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.