Réforme de l’école : Dernière circulaire de l’E.N

EN 92Vous trouverez ci-après la nouvelle circulaire d’orientation et de préparation de la rentrée 2013, éditée par l’Education Nationale à propos de la réforme de l’Ecole Publique.
En cliquant sur chaque rubrique vous arrivez directement au développement de la dite rubrique sur le site de l’Education Nationale.

I – Les cinq grandes priorités de la rentrée 2013

II – Une année de transition pour le collège et le lycée

III – Favoriser la réussite éducative

La refondation de l’École de la République est une politique globale qui comprend la loi d’orientation et de programmation, actuellement examinée par le Parlement, et toutes les autres mesures relevant de réformes et de dispositions non législatives. Dès la rentrée scolaire 2013 et tout au long des prochaines années, il s’agit d’accomplir les évolutions souhaitées pour renouer avec la promesse républicaine de la réussite pour tous.

Confrontée à de profondes inégalités sociales et territoriales, l’École ne parvient pas à assurer pleinement ses missions. Les résultats des élèves sont, dans certains domaines, inférieurs à ce qu’ils devraient être. Les écarts se creusent entre les élèves ayant les meilleurs résultats et ceux, de plus en plus nombreux dans les familles les plus défavorisées, qui obtiennent les résultats les plus faibles.

 L’effort collectif doit donc porter sur les fondements mêmes du système éducatif, dans toutes ses composantes.

 Après des années de réduction des emplois, la refondation de l’École consiste d’abord à réinvestir significativement dans les ressources humaines. Pour cela, il est mis un terme aux suppressions d’emplois : tous les départs définitifs d’enseignants seront remplacés et 60 000 postes seront créés sur la durée du quinquennat. Ces nouveaux moyens permettront, d’une part, de rétablir une véritable formation initiale pour les enseignants et, d’autre part, de servir la priorité donnée au premier degré. Ils permettront également, dans les collèges, de mettre en place des dispositifs pédagogiques adaptés à l’hétérogénéité des publics accueillis. Enfin, des créations d’emplois d’autres personnels sont prévues, notamment pour mieux accompagner les élèves en situation de handicap et ceux présentant des besoins éducatifs particuliers. S’agissant de la rentrée 2013, ce sont 6 770 équivalents temps plein (ETP) d’enseignement qui seront créés dans les écoles et les établissements scolaires publics.

 Mais des moyens supplémentaires ne peuvent produire leurs effets que s’ils coïncident avec une évolution en profondeur des pratiques professionnelles et une amélioration significative du bien-être à l’école. La refondation est donc bien, dans sa définition même, une réforme pédagogique majeure, qui fait de la qualité le cœur de ses enjeux : qualité de la formation des personnels, qualité du contenu des enseignements, qualité des organisations et des dispositifs scolaires, qualité des pratiques pédagogiques, qualité des apprentissages, qualité de vie des élèves durant leur scolarité, qualité de la relation avec les familles et l’ensemble des acteurs de la réussite éducative.

 Enfin, la refondation de l’École est aussi une méthode, fondée sur la concertation, le dialogue social et la confiance. Elle repose sur la mobilisation des équipes de terrain et l’accompagnement du changement autour des grands axes qui fourniront le plan de cette circulaire :

  • mettre en place une nouvelle formation initiale et continue aux métiers du professorat et de l’éducation et faire évoluer les pratiques pédagogiques ; donner la priorité à l’école primaire pour assurer l’apprentissage des fondamentaux et réduire les inégalités ; faire entrer l’École dans l’ère du numérique ; faire évoluer le contenu des enseignements ; assurer la progressivité des apprentissages de la maternelle au collège (I) 
  • permettre à tous de réussir dans le second degré et de s’insérer dans la vie professionnelle dans les meilleures conditions (II) ;
  • favoriser la réussite éducative et améliorer le climat scolaire, notamment en installant pour chacun des acteurs – élèves, familles et personnels – un cadre protecteur et citoyen dans tous les territoires (III).

Pour consulter l’intégralité de la circulaire n° 2013-060 du 10-4-2013 (cliquez sur le lien). En cliquant sur chaque rubrique vous arrivez également directement au développement de la dite rubrique sur le site.

 

About FCPE Bois-Colombes SUD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.