RENTRÉE 2017/2018 : COMMUNIQUÉ MAIRIE

 

 

Veuillez trouver ci-joint une communication de la Ville sur l’organisation des temps scolaires à la rentrée 2017/2018 et sa position sur le retour ou non à la semaine des 4 jours :

 

« Mesdames, Messieurs,

Vous trouverez ci-joint le courrier adressé le 18 mai 2017 par Monsieur le Maire à la directrice académique des Hauts-de-Seine.

En effet, Bois-Colombes, comme toutes les communes du département, a été sollicitée par l’Inspection Académique, à la demande du Rectorat, afin d’indiquer, en urgence, l’organisation retenue à la prochaine rentrée en termes de rythmes scolaires, à savoir le maintien de la semaine actuelle ou le retour à 4 jours.

Dans ce contexte d’urgence et en l’absence de concertation préalable avec tous nos partenaires, Education nationale, associations de parents d’élèves, associations, services municipaux…, la prochaine rentrée étant déjà préparée sur les mêmes bases que cette année, tant dans les écoles que dans les familles, la Ville a pris la décision de maintenir l’organisation actuelle pour l’année scolaire 2017/2018.

Pour ce qui concerne les prochaines rentrées, à compter de 2018, la ville souhaite prendre le temps de mener une réflexion approfondie avec tous ses partenaires, à l’image de l’excellent travail de collaboration mené pour la mise en place de la réforme des rythmes scolaires avec l’ensemble des parties concernées.

Bien cordialement,

Dominique COLOMBEL – Maire adjoint en charge de la Vie scolaire et périscolaire ».

m

La FCPE de Bois-Colombes consciente de tout le travail fait en amont de cette mise en place à la rentrée 2015-2016 (et dont elle a été un partenaire actif), ne que peut se réjouir d’une telle position et en remercie la municipalité.

 

L’équipe FCPE – Bois-Colombes.

 

About FCPE Bois-Colombes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.