Rythmes scolaires : Communiqué de la FCPE 92

rythme-scolaire-consultation-nationale-L-1La réforme des rythmes scolaires (1) représente pour la FCPE une priorité pour la rentrée 2013 afin que les enfants ne subissent pas une année de plus les rythmes actuels, tellement en décalage avec leurs rythmes naturels, et qui provoquent fatigue, anxiété et échec scolaire.

Le système  scolaire français ne cesse de se dégrader, selon les études internationales comme celle de PISA. La réussite de cette réforme sera jugée à l’aune de la baisse du nombre d’enfants qui arrivent aujourd’hui en collège sans maîtriser les apprentissages fondamentaux. L’enjeu est également de permettre aux enfants de retrouver le plaisir d’apprendre grâce à des rythmes plus harmonieux.

La FCPE 92 a dénoncé de tout temps la nocivité de la semaine de 4 jours. Dans ce sens, le projet de loi qui se propose de mettre fin à la semaine de 4 jours instauré en 2008 représente une avancée. Mais la FCPE 92 demande plus d’ambition pour l’école.

Elle dénonce l’absence de propositions pour l’amélioration des rythmes scolaires au second degré, grand oublié de ce projet.

La FCPE 92 rappelle que l’organisation annuelle doit être revue en augmentant le nombre de jours de classe, la France étant le pays ayant le nombre de jours travaillés le plus faible dans le monde. La durée des vacances d’été doit être diminuée, ce qui n’est malheureusement pas prévu par le projet de loi. La FCPE 92 demande l’alternance de 7 semaines de cours et de 2 semaines de congés, qui correspond au mieux aux besoins de l’enfant et qui n’est hélas pas effective. L’allongement des vacances d’automne portées à 2 semaines en 2012 constitue un progrès que nous saluons.

L’organisation hebdomadaire doit se faire sur 4 jours et demi ou 5 jours, en ajoutant le mercredi ou le samedi.

La FCPE 92 demande un temps scolaire journaliser inférieur à 5h, devoirs compris. Le respect des pics d’attention des enfants de fin de matinée et de milieu d’après-midi impose un positionnement des apprentissages dits « durs » sur ces pics. En ce sens, une pause méridienne de 2h30 au minimum doit être instaurée. Cette pause permettra d’offrir aux enfants détente et alternance des activités. Une activité culturelle et sportive sur ce temps apportera à chaque enfant une approche différente des apprentissages et contribuera à la réussite de tous les enfants, y compris ceux qui sont le plus en difficultés scolaires.

La FCPE 92 ne veut pas d’une réforme à minima qui s’arrêterait à changer les horaires sans changer les contenus et les méthodes pédagogiques. Le volume des programmes doit être cohérent avec le nombre annuel d’heures de temps scolaire. Pour œuvrer à la réussite de tous, d’autres méthodes d’apprentissage s’imposent : favoriser le décloisonnement entre les disciplines et entre les activités péri-éducatives et scolaires, développer le travail en petits groupes, adapter le rythme d’apprentissage à la vitesse de chacun en  utilisant l’enseignant surnuméraire …

Nous voulons dans chaque ville de notre département des projets éducatifs ambitieux et innovants, dans le cadre d’une gouvernance tripartite : Education Nationale – mairie – parents d’élèves. Ces changements, à la hauteur des enjeux de l’école d’aujourd’hui, sont urgents. Nous appelons à une refondation de l’école dans les villes de notre département à la rentrée 2013, sans attendre 2014.

Communiqué de la FCPE 92 du 21 Janvier 2013.

Plus localement,

notre équipe FCPE Bois-Colombes Sud, souligne surtout dans ce communiqué, l’importance de l’avant-dernier paragraphe  (en orange).

En effet pour notre équipe, cette réforme ne doit pas se limiter au simple débat sur les « rythmes scolaires » et à savoir si l’on choisit le mercredi matin ? … ou le samedi matin ? … Non, cette réforme de l’école doit s’atteler d’abord, à l’ensemble de la refonte scolaire à l’intérieure de laquelle, il y a notamment toutes les questions sur :

  • la révision du programme scolaire (contenu, organisation,  adaptations à l’évolution du monde actuel, …),
  • sur les effectifs par classe,
  • les moyens financiers et matéreils (multi média, matériel de travail pédagogique, …),
  • le problème récurrent des non-remplacements,
  • la défense des RASED (2)

Officieusement (et au conditionnel) pour l’application du très (voir trop) médiatique choix de la 1/2 journée supplémentaire – mercredi matin ? ou samedi matin ? (3), certains maires du département des Hauts-de-Seine se  seraient mis d’accord pour reporter ce choix à la Rentrée Solaire 2014. C’est en tout cas, le choix de notre municipalité, pour les écoles de notre commune.

D’autre part, ce choix justement se ferait sur une délibération (vote) lors des Conseils d’Ecoles.  La majorité de la 1/2  journée ainsi choisie, serait alors validée par la municipalité …  Si telle était le cas, ce serait une grande première (d’importante) donnée aux Conseils d’Ecoles ! … qui ne sont que (trop) souvent une chambre « d’enregistrement » (notes, infos, …) et de « doléances » souvent matérielles des Associations de Parents d’Élèves !

L’équipe FCPE Bois-Colombes Sud.

(1) : En cliquant sur le lien , vous pourrez consulter l’ensemble du Dossier de presse sur le sujet.

(2) : RASED = Réseau d’Aides Spécialisées pour les Enfants en Difficulté

(3) : Cette modification du calendrier quotidien scolaire de nos enfants entraînant de fait, des changements d’organisation importants pour les familles (professionnels et personnels) et pour les municipalités, une réorganisation complète des activités périscolaires (restauration, accueil et centre de loisirs, adaptation pour les équipes d’animations, …).

About FCPE Bois-Colombes SUD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.