Les études dirigées

Il est souvent plus facile pour certains élèves de travailler dans une salle de classe. C’est pourquoi des études ont été instaurées pendant ou après le temps scolaire, les classes élémentaires.

 

QU’EST-CE L’ÉTUDE DIRIGÉE ?

C’est un temps où les élèves d’élémentaires (CP au CM2) font leur travail personnel « Les devoirs à la maison » dans le cadre de l’école, avec l’aide d’enseignant(e)s ou des personnels qualifiés.

A Bois-Colombes :

Les études dirigées ont lieu 2 fois par semaine – en alternance avec les 2 jours de modules d’activités – en fin de journée scolaire par niveau et cycle scolaire (1). Après un goûter et un temps de récréation, les enfants regagnent la classe d’étude, sous la responsabilité d’un(e) enseignant(e) .

Les études dirigées sont proposées et organisées par la mairie ; à ce titre elles font parties du temps périscolaire (géré par la ville).

 

Différence études surveillées / études dirigées

L’étude est l’occasion pour les enfants de travailler dans une ambiance favorable à la concentration. Toutefois, les études surveillée et dirigée ne répondent pas aux mêmes objectifs.
Proposée en primaire et organisée après la classe, l’étude surveillée constitue un temps propice à la réalisation des devoirs. En toute autonomie et dans un espace serein, elle se déroule sous la surveillance d’un adulte (enseignant, éducateur…), qui peut l’aider, si nécessaire, pour ses leçons et ses exercices.
Parfois organisée sur le temps scolaire mais aussi sur le temps périscolaire, l’étude dirigée n’accueille qu’un nombre limité d’élèves (18 à Bois-Colombes et par cycle). Complémentaire de l’enseignement en classe, elle permet aux écoliers de bénéficier d’une aide plus “personnalisée”, adaptée à leurs éventuelles lacunes, d’apprendre à travailler seuls (méthodologie) et plus efficacement. Conseillée à l’élève en difficulté d’organisation de ses devoirs, l’étude lui apportera soutien et méthodes de travail et de mémorisation

QUI SURVEILLE CETTE ÉTUDE ?

Des enseignant(e)s volontaires et rémunéré(e)s par la ville. Leur rôle est de garantir une ambiance nécessaire au travail et donner des conseils aux élèves qui en demandent. Ils peuvent apporter un soutien précis et reprendre (et/ou corriger) telle ou telle explication mal comprise. Cette notion de “correction” reste à l’appréciation des enseignants.

 

L’ÉTUDE EST-ELLE VRAIMENT UTILE AUX ENFANTS ?

Ça dépend de plusieurs facteurs : elle est d’abord utile si la famille n’a ni le temps ni les moyens de s’assurer que l’enfant travaille sérieusement et fait ce qui lui est demandé. Elle est aussi efficace pour ceux et celles qui ont besoin d’un « coup de pouce » en matière de méthodologie ou qui ont tendance à se décourager quand ils travaillent tout seuls.

 

LES PARENTS SONT-ILS POUR AUTANT DÉCHARGÉS DE TOUT CONTRÔLE ET DE TOUT AIDE ?

Non, évidemment. Mais leur aide va prendre d’autres formes. L’essentiel est de parler du travail scolaire et de l’école avec ses enfants, et pas seulement en termes de résultats et de notes, mais bien de discuter de ce qui marche et de ce qui pose problème, en essayant de comprendre pourquoi. Ils ont là un rôle essentiel : éveiller la réflexion sur l’utilité et les modalités du travail scolaire, en parler de manière concrète et constructive avec leurs enfants, tout en respectant le fait qu’ils puissent « vivre leur vie scolaire » en dehors des parents …

 

(1) Les cycles scolaires :

  • le cycle 1 : Petite, Moyenne et Grande section maternelle : 5 domaines d’apprentissage
    • Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions
    • Agir, s’exprimer, comprendre à travers l’activité physique
    • Agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques
    • Construire les premiers outils pour structurer sa pensée
    • Explorer le monde
  • le cycle 2 : CP, CE1 et CE2 (cycle des apprentissages fondamentaux)
  • le cycle 3 : CM1, CM2 et 6ème (cycle de consolidation des fondamentaux)
  • le cycle 4 – 5ème, 4ème et 3ème (cycle d’approfondissement)