TOUT ÇA POUR ÇA …

Comme convenu à la fin du 7ème COPIL, les APE (1) ont bien été reçues ce Mercredi 4 juin 2014, par Mme COLOMBEL (Maire adjointe en charge de la vie scolaire et périscolaire).

Initialement cette rencontre avait pour objet une prise de contact entre les  responsables des APE et Mme COLOMBEL. Les incohérences de la 7ème séance du COPIL (et donc la promesse de nous donner à cette occasion, toutes les infos manquantes), conjuguées à la lettre commune des APE  adressée à Monsieur le Maire en début de semaine, ont donc changé quelque peu la teneur de ce rendez-vous.

1 – PRISE DE CONTACT ENTRE LES APE ET LA MUNICIPALITÉ

En début de réunion, Mme COLOMBEL s’est présentée et a précisé brièvement les motivations qui l’ont amenées à accepter ce mandat.

Lors d’un rapide tour de table, les APE se sont ensuite présentées et ont fait part de leur rôle et souhait en tant que responsable associatif, vis-à-vis de la municipalité et de l’école (communication, échange, partenariat, …).

Un bilan du COPIL a ensuite été demandé aux APE. Les points suivants ont ainsi été relevés :

  • Méconnaissance des représentants du groupe de travail des enseignants,
  • Pas de visibilité sur les différents intervenants (nom, école, association, …),
  • Manque de clarté sur la gouvernance,
  • Manque d’outils de communication de la part de municipalité,
    – Absence de compte rendus municipaux
    – pas de remise “personnelle” des documents présentés en PowerPoint.
  • Format (nombre de personnes) du COPIL pas adapté à un échange constructif et audible.

2 – LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES : LES RÉPONSES A NOS QUESTIONS

M. WAUQUIER est revenu sur la suppression du projet binôme (Enseignant / animateur sur les temps d’études surveillées). La mairie confirme que le projet pédagogique qu’elle avait soumis aux équipes enseignantes a été très largement vidé de son contenu pédagogique et que d’une manière générale, les enseignants ne souhaitaient pas particulièrement qu’un animateur intervienne dans leur classe sur ce temps-là et surtout selon les termes prévus par la mairie.

Pour en revenir aux demandes des APE dans la lettre adressée à M. le Maire :

2 -1. Garderie du mercredi midi

Une garderie le mercredi midi pour les enfants ne poursuivant pas leur journée en centre de loisirs (ALSH) sera bien mise en place. Elle s’articulera de 11h30 à 12h30 avec possibilité de départ échelonné à partir de 11h30.

Son coût n’apparaîtra pas dans les factures périscolaires adressées mensuellement aux familles utilisatrices car son coût est intégré au forfait de l’Accueil périscolaire du soir.

Pour info et pour des raisons financières et administratives, ce temps ne sera pas déclaré comme un “temps d’accueil collectif de mineurs” mais comme une “récréation sans activité“.

2 – 1. Les associations de la ville (sportives et culturelles)

Elles ne seront pas impliquées dans l’organisation de ces nouveaux temps périscolaires comme l’avait laissé entendre la municipalité lors du COPIL du 29 Janvier dernier. L’appel à projet municipal prévu n’a pas été poursuivi. La raison invoquée par la mairie est d’ordre financière : la mairie ne pouvait proposée aux associations une rémunération à la hauteur de leurs tarifs en tant qu’activité extra scolaire.

Leurs créneaux horaires (et en terme de besoins de locaux) restent désormais, le mercredi après-midi, le samedi et tous les jours de la semaine à partir de 17h30.

2 – 2. Les Activités Pédagogiques Complémentaires (APC)

Le problème (1) se situe très localement sur l’école Paul Bert A. Un rendez-vous pour tenter de trouver une issue favorable à tous (familles, enseignants, municipalité) doit se tenir avec M. BOUHOURS prochainement.

(1) La prise en charge des enfants sortant des APC positionnées en fin de journée scolaire (après 15h45).

2 – 3.  Les forfaits périscolaires

– Accueil du soir en élémentaires

Un forfait 2 jours sera donc proposé au choix des familles en plus du forfait actuel des 4 jours.

Le panachage hebdomadaire de ce forfait 2 jours est libre : 2 jours d’études, 1 jours étude/ 1 jour activité modulaire, 2 jours activité modulaire, … La seule obligation faite aux familles est de respecter l’engagement sur l’année des 2 jours choisis dans la semaine.

Comme actuellement, ce forfait 2 jours est maintenu pour la restauration scolaire.

– Accueil du matin en maternelles

Maintenu selon les mêmes termes qu’actuellement : 7h30 à 8h30 avec un encadrement d’1 animateur pour 14 enfants en élémentaire et pour 10 en maternelle.

Forfait 5 jours uniquement.

– Accueil du soir en maternelle

Dans son contenu, l’organisation reste la même qu’aujourd’hui. Sortie unique à 17h30

Donc pas de sortie échelonnée à partir de 17h00 (voir 16h30) demandée par les APE. La mairie justifie son choix en précisant que cette horaire a été choisi pour répondre à une demande des familles d’homogénéité des horaires entre les différentes écoles (élémentaire/maternelle/crèche).

La mairie soumet cependant cette décision d’horaire à une évaluation du service ainsi proposé jusqu’aux vacances de Noël. Une enquête de satisfaction sera faite pour connaitre l’avis des familles.

Forfait 4 jours uniquement.

– le centre de loisirs du mercredi (après-midi)

Pas de changement pour les familles dans son organisation et son contenu.

Pas d’autre forfait possible que celui proposé aujourd’hui ; c’est-à-dire 4 mercredis par mois même si vous n’en consommez qu’un (2 ou 3/mois)

Les écoles deviennent leur propre centre de loisirs.  Plus de transfert – pour le sud notamment – des écoles élémentaires Paul Bert et  La Cigogne vers l’école Françoise-Dolto. Pour le nord, l’abbé Glatz reste le centre de loisirs des écoles élémentaire de Jules-Ferry, St Exupéry et Gramme. Les écoles maternelles restent leur propre centre de loisirs.

Par contre, le format demi journée, réduira considérablement pour les enfants, les possibilités de sorties à l’extérieur du centre.

– le centre de loisirs des vacances scolaires

Pas de changements notables pour les familles dans son organisation et son contenu.

Pas d’autre forfait possible que celui proposé aujourd’hui : c’est à dire 5 jours par semaine même si ne consommez qu’un jour ou deux dans la dite semaine.

– l’Ecole Municipale du Sports (EMS)

Cette activité est donc définitivement supprimée. Son contenu pédagogique sera diffusé dans les activités (sportives) modulaires. Les APE font part de leur regret de voir cette activité (très appréciée des enfants et des familles) supprimée alors que structurellement, elle pourrait être maintenue et permettait même de “désengorger” les centres de loisirs en termes d’enfants et d’espaces (sur certains groupes scolaires cela aurait été même très salutaire).

La mairie explique sa décision en précisant qu’en passant par les modules, plus d’enfants bénéficieront de ces initiations et que cette suppression permet de libérer en plus, des créneaux horaires sur les locaux municipaux (gymnases notamment).

– La tarification des activités périscolaires

L’ensemble des tarifs par tranche des activités périscolaires nous ont (enfin) été communiqué. Par rapport aux premiers chiffres données à la 7ème séance du COPIL, la mairie semble avoir revu l’ensemble de ses grilles tarifaires.

Selon les explications de la mairie, le taux horaire (base de calcul) a été maintenu à son même taux. La hausse constatée sur certaines activités (accueil du soir élémentaire notamment) s’explique essentiellement par la conjugaison :

  • de l’augmentation du volume horaire,
  • de l’augmentation des charges (nombre d’animateurs supplémentaires).

D’une manière générale :

  • L’accueil  maternelle (matin + soir) : + 24,86%%
  • L’accueil élémentaire (matin) : +28,45%
  • L’accueil élémentaire (soir) :  2 jrs études + 2 jrs activités modulaires : + 37,01%
  • Restauration : +2,81%
  • ALSH (entre de loisirs) du mercredi après-midi : – 35,45%
  • ALSH (centre de loisirs) des vacances scolaire : +1.44%

En rouge, les tarifs dont la hausse nous parait encore trop élevée au regard de l’évolution de l’activité. C’est notamment le cas pour l’accueil élémentaire du matin où les horaires et le format ne change pas.

Après avoir fait quelques rapides estimations sur les différentes Tranches (de A à I), il apparaît (à contrôler individuellement par chaque famille) :

  • que pour les familles utilisatrices des centres de loisirs du mercredi, cela entraînerait une baisse de la facturation mensuelle des autres services périscolaires de l’ordre de – 5%
  • que pour les familles non utilisatrices des centres de loisirs du mercredi, cela entraînerait une augmentation de la facturation mensuelle des autres services périscolaires de l’ordre de + 10% à 15%

En conclusion sur les 5 requêtes formulées par les APE dans le courrier commun adressé à Monsieur le Maire en début de semaine pour faire part de leur mécontentement sur les annonces faites lors du dernier COPIL (le 26 Mai dernier) :

3 ont abouti :

  • Forfait 2 jours pour les activités du soir en plus du forfait 4 jours/semaine.
  • Revoir l’augmentation tarifaire de 40% .
  • La garderie le mercredi midi de 11h30 à 12h30

2 ont été refusé :

  • La restauration du mercredi pour tous les enfants.
  • Une sortie échelonnée à partir de 17h00 (16h30) pour les maternelles.

Toutes ces décisions qui nous ont été présentées sont bien évidement – pour leur application à la rentrée de septembre – soumises au vote du Conseil Municipale du 10 Juin prochain

Pour résumer cette année de concertation, les APE regrettent le “trou de mémoire” de la municipalité entre les 5 et 7ème séances du COPIL. Le temps et l’énergie perdus par tout le monde pour finalement revenir en arrière et nous (re)confirmer ce qui avait précédemment – et très “oralement” – été acté … D’où le titre donné à notre article :  Tout ça pour ça !

En conclusion, tout en restant  très vigilantes,  les APE se félicitent du résultat de leur action commune. Celui-ci confirme s’il en était besoin,  l’importance du rôle des APE au sein de la vie d’une commune et plus précisément au sein de celle de la communauté éducative.

Encore un grand merci à tous ceux et celles qui sont mobilisés du nord au sud,  autour de la diversité de nos associations.

L’équipe FCPE Nord et Sud de Bois-Colombes.

(1) APE = Association de Parents d’Elèves

 

About FCPE Bois-Colombes SUD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.